Une journée pour démystifier la mort

Steven Lafortune
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Corporation des thanatologues du Québec organisait dimanche, pour la toute première fois, une journée portes ouvertes dans les salons funéraires de la province. Dans la région, le Centre funéraire Grégoire et Desrochers ainsi que le Salon funéraire Louis Bergeron de Victoriaville ont profité de cette initiative pour répondre aux interrogations des visiteurs.

Pour Jean-Pierre Grégoire, vice-président et copropriétaire de Grégoire et Desrochers, cette journée est une belle occasion de démystifier la mort. «Auparavant, toutes les cérémonies étaient identiques, alors que maintenant, c’est une autre mentalité, nous avons franchi une autre étape. Ce n’est plus le rituel caché d’autrefois, mais la célébration de la vie. C’est également le temps de visiter sans pression et de montrer nos possibilités en matière d’arrangements funéraires», a-t-il expliqué.

De son côté, Philippe Bergeron, copropriétaire du Salon funéraire Louis Bergeron, penche plutôt vers le côté humain. «C’est pour nous un excellent moyen de se faire connaître et d’échanger avec la population. Cela nous permet de rencontrer les gens dans un autre contexte que celui de la mort.»

De nombreux questionnements

Lors de ces portes ouvertes, les visiteurs pouvaient, notamment, visiter les installations, mais aussi adresser des questions. Parmi celles-ci, M. Grégoire a soulevé la crémation. «C’est surprenant à dire, mais plusieurs personnes ne comprennent pas le procédé. Elles se disent, comme elles seront incinérées, qu’il n’y aura pas d’exposition. Alors nous leur expliquons que cela peut se produire après. Nous leur montrons aussi que le deuil est un moment important dans la vie des gens et de penser à ceux qui seront présents et à leurs besoins», a-t-il dit.

Quant à M. Bergeron, le laboratoire a été une source de nombreux questionnements. «C’est un endroit inconnu de la population. Plusieurs s’imaginent bien des histoires dans ce que j’aime surnommer «notre jardin caché». Par exemple, certains pensent qu’on enlève les yeux lors de l’embaumement, ce qui est totalement faux», a-t-il révélé.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Nouveau en région
    22 octobre 2012 - 22:25

    Je suis aller visiter le complexe Grégoire et Desrochers et tout simplement WOW!!!! Un endroit Magnifique ,un acceuils chaleureux. Des gens Vraiment proffésionnel ```SUR TOUTE LA LIGNE``` tout es penser Vraiment bravo a cette entreprise! Nicole...

  • Alain Dubois
    22 octobre 2012 - 14:40

    J'ai visité le salon Bergeron en fin de semaine, un gros merci à toute l'équipe, c'était une visite vraiment intérèssante. Alain Dubois