Hausse de l’achalandage au 31e Salon Kinsmen

Steven Lafortune
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Avant même qu’il soit terminé, la présidente d'honneur du 31e Salon de l’habitation Kinsmen, Stéphanie Allard, a affirmé que cette édition était un franc succès.

Le 31e Salon de l’habitation Kinsmen a vu son achalandage augmenter de 7,5% comparativement à l’an dernier.

Tout d’abord, le nombre de visiteurs a augmenté de quelque 600 personnes, passant de 8 000 à 8 600, soit une hausse de 7,5% par rapport à l’an dernier. «L’achalandage a été régulier tout au long de l’exposition. Aussi, les conférences ont attiré une bonne clientèle et nous avons doublé le nombre de tirages», a-t-elle résumé.

De plus, elle a reçu de très bons commentaires, autant des exposants que du public. «Les marchands m’ont informé que les gens ne faisaient pas que flâner, ils se sont beaucoup renseignés. Ils ont fait de nombreuses soumissions comparativement à l’an dernier. Ils y en avaient qui en étaient à leur première expérience au Salon et ils ont manifesté le désir de revenir l’an prochain. Certains ont même échangé leur carte d’affaires entre eux», a-t-elle commenté.

Il y avait au total 95 kiosques lors de cette édition, touchant plusieurs sphères : décoration, rénovation, aménagement extérieur, secteur commercial ainsi que le revêtement extérieur. D’ailleurs, l’entreprise J.P. Rochefort a remporté le premier prix pour le plus beau kiosque, suivi de Nancy Paysagement et de Luminaires Distinction.

La tendance aux couleurs neutres

Lorraine Ricard, spécialiste sur les tendances de décoration en 2012, affirme que les couleurs, qui apportent un certain repos, sont très prisées. «Les couleurs neutres, chaudes, le corail, le pastel sont particulièrement en vogue en 2012. Un décor épuré est aussi très à la mode», a confié celle qui a offert une conférence sur le sujet.

Le chrome est aussi recherché dans la maison. «Les gens cherchent à accrocher la lumière dans leurs pièces. Il y a trois façons de le faire : avec des luminaires cristallisés et métalliques, des moulures luisantes et des changements de textures dans la literie avec des tissus brillants.»

La continuité des habitations durables

Pour sa part, le directeur de l’Association des constructeurs d’habitation du Québec, section Bois-Francs, Robert Jutras, s’attend à un décollage des chantiers de construction sous peu. Du moins, c’est ce qu’il espère. «Je souhaite que ce côté aille mieux, car la rénovation et les habitations durables vont bon train. De plus, nous mettrons d’ici quelques mois un programme de subventions pour les rénovations durables à Victoriaville», a-t-il souligné, tout en demandant à la population de rester à l’affût de ce projet fort intéressant, selon ses dires.

Photos : http://www.lanouvelle.net/Diaporama/6129/Le-31e-Salon-de-lhabitation-Kinsmen-bat-son-plein/1

Organisations: J.P. Rochefort, Association des constructeurs d’habitation du Québec

Lieux géographiques: Luminaires Distinction, Victoriaville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires