Le grand «Charlie» est parti!

Hélène
Hélène Ruel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Marcel Rivard, le deuxième rédacteur en chef de l'hebdomadaire L'Union est décédé, vendredi dernier, des suites d'une hémorragie cérébrale, vient de nous apprendre Martin, l'un de ses deux enfants.

Marcel Rivard

Le grand «Charlie», comme bien des gens du journal l'appelaient à l'époque, résidait à Québec depuis plusieurs années. Il était âgé de 69 ans.

Originaire de Victoriaville, c'est ici qu'il a entrepris sa carrière dans le journalisme, en en devenant le rédacteur en chef dès 1967, prenant le relais de Jean Laurin (lui aussi disparu).

Marcel Rivard aimait raconter qu'il avait été mis à la porte du collège et que sa mère l'avait poussé à se trouver du travail. Il s'était retrouvé devant Roger Lussier (décédé en 2001), propriétaire et éditeur de L'Union des Cantons de l'Est qui lui avait remis un appareil photo et donné le premier élan. Marcel Rivard allait, à vélo, réaliser ses premiers reportages.

Ces brèves notes biographiques se trouvent dans l'édition spéciale «L'Union 140e» publiée par la Société d'histoire et de généalogie de Victoriaville en janvier 1997. Marcel Rivard s'était fait un devoir d'assister à la fête organisée pour l'occasion au Centre communautaire d'Arthabaska.

Après son départ de L'Union et de Victoriaville, il a poursuivi sa carrière journalistique : au Progrès-Dimanche à Chicoutimi, au Droit d'Ottawa, à la Presse canadienne. Il a aussi travaillé à l'édition des cahiers spéciaux du Journal de Montréal.

Pour plusieurs journalistes, il a été un mentor. «C'était tout un personnage le grand Charlie!», dit l'ex-caricaturiste Pierre Turgeon qui l'a bien connu pour avoir travaillé à ses côtés pendant trois ans.

Outre son fils Martin (Marie-Ève Bélanger) et sa fille Marie-Pierre (Éric Lemay), Marcel Rivard laisse dans le deuil ses deux petites-filles, Laurence Tremblay et Sandrine Bélanger-Rivard, ainsi que ses frères et sœurs : René (Marielle Caron), Bertrand (Évelyne Fraser), Jean-Guy (Lorraine Hamel). Il était le frère de feu Jean-Rock (Claude Brousseau), de feu Roger (Claudine Crète) et de feue Diane (Jean-Claude Lapierre).

La famille accueillera parents et amis pour les condoléances le vendredi 27 juillet, entre 16 et 19 heures au Château Bonne Entente (3400, Chemin Sainte-Foy) à Québec. S'ensuivra une rencontre fraternelle en mémoire de Marcel.

Au www.honneur-memoires.com on peut aussi lui rendre un hommage.

 

@BV

Organisations: Union des Cantons, Société d'histoire, Centre communautaire d'Arthabaska Journal de Montréal

Lieux géographiques: Québec, Victoriaville, Chicoutimi Droit d'Ottawa Sainte-Foy

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires