Merci pour Mine Jeffrey!

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le dossier du chrysotile en est un dont peu de partis politiques veulent s'associer.

Le lobby contre l'amiante (incluant indistinctement le chrysotile) est tellement puissant et le mouvement si rependu qu'il est beaucoup plus facile de se ranger du côté des anti-amiantes afin de demeurer «politiquement corrects» ou de susciter le moins de remous possibles.

Pourtant, le chrysotile est une fibre beaucoup moins nocive que d'autres types d'amiante et l'expertise qui s'est développée au fil des ans permet de l'exploiter et le manipuler de façon sécuritaire. D'ailleurs, le Québec, qui est un leader mondial dans l'utilisation sécuritaire du chrysotile, fait bénéficier le reste du monde de son expertise.

La Chambre de commerce et d'industrie des Sources tient à féliciter très chaleureusement Bernard Coulombe, président de Mine Jeffrey, pour son travail acharné au fil des ans et sa foi inébranlable dans le chrysotile sans qui ce projet n'aurait jamais vu le jour.

La CCIS tient aussi à féliciter le travail inlassable du député Yvon Vallières qui a fait toutes les démarches possibles pour rendre ce projet à terme. Il mérite bien sa retraite (annoncée dernièrement) même s'il va nous manquer énormément.

La CCIS tient aussi à féliciter particulièrement le premier ministre Jean Charest et son gouvernement qui ont eu l'audace et le courage politique d'aller de l'avant dans ce dossier appuyant leur décision non pas sur une phobie populaire «bien orchestrée», mais sur les faits réels et le bon sens.

Mille mercis.

Denis Beaubien

Président par intérim de la Chambre de commerce et d'industrie des Sources

Organisations: Chambre

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Marie
    06 juillet 2012 - 09:53

    À Madame, pourquoi faudrait-il que je sois entièrement d'un côté ou de l'autre? Je crois que l'amiante peut être très utile, mais je crois aussi qu'il faut être prudent lors de l'exploitation. Je vous donne un exemple.......quand nous allons passer des rayons X à l'hôpital, nous avons une certaine protection, les infirmiers, infirmières aussi, mais y'a quand même un certain risque pour la santé. Je ne veux pas comparer les rayons X avec l'amiante, je vous donne seulement un exemple. J'espère que mon point de vue est clair.

    • madame
      06 juillet 2012 - 10:29

      @Marie Merci, c'est tout à fait clair et ...pertinent.

  • Marie
    06 juillet 2012 - 08:48

    Je suis d'accord avec vous M. Beaubien. D'ailleur la NASA se sert de cette amiante. Elle aurait dû s'en servir le 17 juillet 1985, le jour de l'explosion de Challenger. Il y a de bons côtés à l'utilisation de l'amiante. Mais attention, il est important de bien l'exploiter, et de protéger les travailleurs.

    • madame
      06 juillet 2012 - 08:55

      @Marie Je vous demande Marie, vous êtes une fois contre et une fois pour la mine et son prêt. Il faudrait prendre un parti ou un autre, mais pas les deux contraires, ça porte à confusion...