La relance de Mine Jeffrey : un grand jour pour le chrysotile

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Mouvement Pro Chrysotile Québécois se réjouit de l’annonce du 29 juin confirmant que le gouvernement du Québec appuiera l’industrie du Chrysotile en octroyant un prêt remboursable de 58 $ millions.

Cette somme permettra de finaliser les installations souterraines par l’embauche immédiatement d’environ 200 personnes. La production complète commencera dans environ une année avec la participation de 450 travailleurs.

Elle permettra également au Québec de jouer pleinement son rôle sur l’utilisation sécuritaire de cette ressource, partout où on l’exporte.

Plusieurs pays en émergence ont un besoin urgent de cette fibre afin de se doter d’infrastructures civiles et sanitaires, qui soient durables et à un coût abordable.

Nous espérons que cette bonne nouvelle aura un effet d’entrainement positif sur la relance des opérations de la mine de Thetford Mines et sur ses 350 travailleurs.

Nous profitons de cette occasion pour féliciter et remercier Jean Charest, premier ministre, ainsi que ses ministres Yvon Vallières et Laurent Lessard pour le courage politique qu’ils ont démontré en prenant cette décision.

Nous désirons remercier également le premier ministre Stephen Harper, ainsi que le ministre Christian Paradis et le député André Bellavance pour leur appui indéfectible à l’utilisation sécuritaire du chrysotile au Canada et à l’étranger.

Serge Boislard, président

Mouvement Pro Chrysotile Québécois

Organisations: Mine Jeffrey, Mouvement Pro Chrysotile

Lieux géographiques: Québec, Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Un autre geste incompétant
    03 juillet 2012 - 21:38

    Je ne sais pas c'est quoi l'idée d'investir dans une compagnie qui est maintenant fermée et dont plus de 50 pays ont bani le produit. Pas fort encore une fois pour Charest et sa gang... Y est temps que ça change et qu'on remettre de l'ordre dans la cabane...

    • Marie
      05 juillet 2012 - 09:13

      Ça fait plus de 20 ans que cette mine vit sur des subventions....elle a changé de nom, privé des travailleurs de leurs fonds de pension....et là, on injecte "encore" de notre argent ! Un prêt remboursable....quand il n'y aura plus de mine....qui va rembourser !