Fraudeur canadien épinglé au Panama

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Robert Savoie, un individu soupçonné de fraude par la GRC, a été arrêté au Panama le 28 août dernier. L’homme de 41 ans était activement recherché pour des crimes commis entre 2008 et 2009. Savoie serait un acteur important d’un réseau qui aurait fraudé 120 victimes, tous des épargnants de Montréal et de Toronto.

*

Robert Savoie faisait l’objet d’un mandat d’arrestation canadien. Il était activement recherché au pays depuis février 2011. Diverses informations obtenues en cours d’enquête pour localiser l’accusé ont amené la GRC à croire que ce dernier se cachait plutôt au Panama.

Notice rouge d’Interpol

En juillet dernier, une notice rouge a été publiée par Interpol et une demande d'arrestation provisoire a été acheminée aux autorités panaméennes. Ces démarches ont permis à ces dernières de localiser Savoie et de l’arrêter. Il n’a pas contesté son extradition et a consenti à ce que les autorités canadiennes prennent les démarches nécessaires pour faciliter son retour au Canada.

Robert Savoie, escorté par les enquêteurs de la GRC, est arrivé au pays tôt ce matin. Il comparaîtra au cours des prochaines heures pour répondre des accusations déposées contre lui.

Projet Carrefour

Rappelons que Robert Savoie fait partie d’un groupe de 11 personnes à qui l’on reproche d’avoir comploté pour manipuler frauduleusement 59 titres de sociétés canadiennes de petite capitalisation pour un montant s’élevant approximativement à 3 millions de dollars.

Pour mettre un terme à cette vaste fraude, l’Équipe intégrée de la police des marchés financiers (EIPMF) a réalisé le projet Carrefour en 2011. Cette enquête majeure a permis le dépôt d’accusations en matière de fraude, de complot, de manipulations boursières frauduleuses et de gangstérisme.

Obtention frauduleuse d’un passeport

Outre les accusations déposées contre lui dans le cadre du Projet Carrefour, Robert Savoie est également accusé d’avoir obtenu frauduleusement un passeport à la suite d’une fausse déclaration aux autorités canadiennes en 2009.

Il est à noter que l’EIPMF est partie intégrante du Programme de l’intégrité financière de la GRC. Cette équipe d’enquête spécialisée est composée de la Gendarmerie royale du Canada, de la Sûreté du Québec, de l’Autorité des marchés financiers et des Services des poursuites pénales du Canada.

Organisations: Gendarmerie royale du Canada, Sûreté du Québec, Autorité des marchés financiers Services des poursuites pénales du Canada

Lieux géographiques: Panama, Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires