Un procès devant jury pour Sébastien «Bob» Girard

Claude Thibodeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Sans surprise, parce que la défense ne contestait pas le renvoi, Sébastien «Bob» Girard, ce réputé musicien et enseignant accusé d'agression et d'attouchements sexuels sur une adolescente, a été cité à procès par le juge Richard Poudrier de la Cour du Québec.

L'accusé a opté pour un procès devant jury. (Photo d'archives)

Puisque l'avocat de Girard, Me Ronald Robichaud, a fait le choix d'un procès devant juge et jury, la cause a été reportée à l'ouverture du prochain terme des assises criminelles de la Cour supérieure le 17 septembre.

L'enquête préliminaire de Girard a pris fin, en fait, avec le témoignage et le contre-interrogatoire de la mère de la présumée victime.

L'interrogatoire par la poursuite n'aura duré que cinq minutes. Par contre, le contre-interrogatoire s'est étalé sur 20 minutes. La femme, parfois quelque peu émotive, a répondu avec aplomb aux questions de Me Robichaud.

Le troisième témoin prévu, un enquêteur de la Sûreté du Québec, le policier Patrice Lacombe, n'a finalement pas été entendu. Me Ann Marie Prince du ministère public a fait savoir qu'elle soumettait son témoin à la défense en examen volontaire.

Après y avoir réfléchi pendant une vingtaine de minutes, Me Ronald Robichaud a indiqué qu'il n'avait aucune question à poser, ce qui a mis un terme à l'enquête préliminaire, amenant le juge Poudrier à citer l'accusé à son procès.

Organisations: Cour supérieure, Sûreté du Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires