La SQ privilégie la thèse du double meurtre, suivi du suicide

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le porte-parole Richard Gagné a soutenu que la Sûreté du Québec privilégie la thèse du double meurtre, suivi du suicide, concernant l'horrible drame familial qui a frappé la communauté de Warwick, mardi vers 3 h, sur la rue Richardson.

Les autopsies pratiquées à l'institut médico-légal devraient déterminer les circonstances du drame survenu, mardi matin vers 3 h, dans un garage situé derrière la résidence familiale du 12, rue Richardson à Warwick. Sur la photo, on aperçoit Jocelyn Marcoux avec ses deux enfants. (photo : Facebook)

Cette hypothèse devrait être confirmée par les autopsies des trois dépouilles. Ces dernières ont été retirées des décombres, hier en début de soirée, et transportées à l'institut médico-légal de Montréal. Les résultats des autopsies devraient être connus dans les 24 à 48 prochaines heures. Les autorités policières devraient alors être en mesure d'expliquer les circonstances de cette tragédie.

Le père Jocelyn Marcoux, un électricien de 47 ans, aurait emporté avec lui dans la mort ses enfants Karen et Lindsey, respectivement âgés de 13 et 11 ans.

Il avait dû mal à vivre avec la dispute qu'il livrait à son ex-conjointe concernant la garde des enfants. Il en a d'ailleurs fait part par le biais d'un long récit qu'il a publié sur sa page Facebook peu de temps avant de commettre l'irréparable. (G.C.)

Organisations: SQ

Lieux géographiques: Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • sylvie
    11 juillet 2012 - 14:52

    jE COMPREND LA DOULEUR QU IL A DUE AVOIR SURTOUT QUE LA MÈRE S ÉTAIT FAIT RETIRER LA GARDE PAR LA DPJ JE COMPREND PAS POURQUOI SOUDAINEMENT APRÈS 1 AN ELLE AURAIT DUE LES RAVOIR. mAIS JE NE PARDONNE PAS LE GESTE QU IL AIE EMMENER SES ENFANTS AVEC LUI . iL N Y A PAS DE CENTRE D AIDE POUR CES PAUVRES HOMMES À VICTORIAVILLE ET PARTOUT DANS LES MUNICIPALITÉS.mONTRÉAL EN ON MAIS CELA ARRIVE SURTOUT DANS LES PETITES PLACE. MES SINCÈRES SYMPATHIES À LA FAMILLE mARCOUX