Le Parti conservateur du Québec ne fera qu'une promesse

Lise
Lise Tremblay
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Contrairement à ses adversaires, le Parti conservateur du Québec n'entend pas faire mille et une promesses durant la campagne électorale. Une seule sera faite, celle d'assurer une saine gestion des finances publiques.

François Picard, candidat pour le Parti conservateur du Québec dans Drummond-Bois-Francs, et Benoît Lussier, candidat dans Johnson, n'ont pas l'intention de faire plusieurs promesses durant la campagne électorale. Une suffira. (photo : Ghyslain Bergeron)

Lundi soir, en conférence de presse, les candidats Benoit Lussier (Johnson) et François Picard (Drummond-Bois-Francs) ont affirmé d'une seule voix que le Parti conservateur du Québec (PCQ), un parti résolument de droite, en a assez des promesses onéreuses des «vieux» partis et des discours infantilisants qu'ils entretiennent.

«En dehors du Parti libéral du Québec, le PCQ est le seul parti provincial clairement fédéraliste. Présentement, tous les politiciens nous parlent de changements, mais je rappelle que le vrai changement ne peut se concrétiser qu'à partir d'une volonté claire», a exprimé M. Lussier, propriétaire du resto-bar La Galoche d'Acton Vale.

«Après la disparition de l'Action démocratique du Québec, je ne me reconnaissais plus dans aucun parti politique, a enchaîné l'homme de 23 ans. De grands problèmes affectent le Québec et je trouve qu'on ne s'y attarde pas. Je pense notamment à la dette qui explose et au taux de décrochage scolaire. En ce moment, les seules choses que les partis offrent, ce sont des promesses insipides. Ce genre de discours est infantilisant et déresponsabilisant. En tant que citoyen, je sais bien qu'on ne peut pas dépenser plus que ce que l'on gagne, durant 50 ans, et ne jamais en subir les conséquences. Ainsi, la seule promesse que le PCQ fera, au cours de cette campagne, sera d'assurer une saine gestion des finances publiques.»

Âgé de 35 ans, son acolyte, François Picard (Drummond-Bois-Francs), abonde dans le même sens et insiste sur le fait que les candidats du PCQ seront près des gens.

Lui-même se voit devenir un député «de terrain» à l'image d'Yvon Vallières, un politicien qu'il respecte à cet égard.

«Je ressens le cynisme des gens par rapport à la politique. Nous, au PCQ, nous encourageons la démocratie et nous souhaitons travailler avec les gens. Nous voulons aussi obtenir des réponses à nos questions», affirme l'ancien adéquiste.

Et des questions, le duo Picard-Lussier en soulèvent beaucoup…

«Nous sommes tannés de voir l'argent de nos taxes et impôts être dilapidé par nos élus, disent-ils. Pourquoi sommes-nous si taxés et imposés? Pourquoi autant de fonctionnaires et si peu de services? Pourquoi y a-t-il plus de personnel administratif que de personnel soignant dans le système de santé? Pourquoi avoir créé des organismes de consultation publique, comme le BAPE, alors que les décisions sont prises avant même que les citoyens ne soient consultés? Pourquoi nos élections ne sont-elles pas à date fixe? Pourquoi des centaines de policiers patrouillent les pistes cyclables alors qu'on en a qu'une poignée pour surveiller l'Internet? Pourquoi Future Shop connaît mon adresse et pas le ministère de la Santé?»

Saine gestion des finances publiques

Manifestant que le PCQ est le seul parti capable de reconstruire le Québec autour de ses racines historiques, les candidats avisent enfin que pour assurer une saine gestion de l'État, il faudra nécessairement obtenir des réponses, faire preuve de créativité, réduire la quantité de paperasse et, s'il le faut, apporter des modifications à certaines lois.

Organisations: Parti conservateur du Québec, Parti libéral du Québec, Action démocratique du Québec BAPE Future Shop Ministère de la Santé

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Sébastien St-Pierre
    17 août 2012 - 10:23

    Je souhaite bonne chance au candidats du Parti Conservateur du Québec! J'aborde dans le même sens à ces candidats! Une bonne question que je me pose : Quel est mon député dans les circonscriptions dans Sherbrooke & Val St-François?