Les décors, le charme des Rendez-vous champs-peintres

Steven Lafortune
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les Rendez-vous champs-peintres renaissaient de leurs cendres sur le parvis de l’église de Saint-Norbert-d’Arthabaska. Le décor enchanteur qu’offre le site aura charmé autant les artistes que les visiteurs, au grand plaisir de son organisateur, Paul Hébert.

Les paysages extraordinaires offerts sur le parvis de l’église de Saint-Norbert-d’Arthabaska aux Rendez-vous champs-peintres ont su charmer tout le monde, dont Lucie Milette.

«Comme première expérience, on peut dire mission accomplie. Je suis bien content de l’avoir fait, malgré les angoisses des derniers jours. Il y a des personnes qui nous ont avoué avoir fait un choix entre nous et Danville, c’est donc dire que nous avons quelque chose de différent à offrir», a-t-il déclaré, ajoutant qu’il y aura une suite l’an prochain.

D’ailleurs, ce ne sont pas les idées qui manquent pour la deuxième édition. «Ce que je voudrais, c’est avoir une vingtaine d’artistes, qui encercleront l’église. Les gens pourront retourner au stationnement lorsqu’ils auront terminé leur tour», a-t-il confié.

Une grande réussite

Pour le président d’honneur de ce rassemblement d’artistes, Richard Gamache, il s’agit d’une grande réussite. «Ça a été deux merveilleuses journées. Les peintres ont pu apprécier les plus beaux verts de l’année et la plupart d’entre eux ont été éblouis et pantois devant un tel panorama», a-t-il commenté.

Lucie Milette se trouvait parmi eux. Elle a été visiblement envoûtée par les paysages de la région. «La vue est extraordinaire! Pour moi, ce n’était pas tant un symposium, mais plutôt deux jours de bonheur total. L’ambiance était incroyable ici et les artistes partageaient leurs passions avec les passants. C’est évident que je reviens l’année prochaine», a-t-elle assuré.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires