Plus de nouveautés et autant de plaisir aux Régates à Asbestos

Claude Thibodeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pour une deuxième année consécutive (l’activité a fait une pause en 2005 après une douzaine d’années d’existence), les Régates de bateaux de carton reviennent sur le plan d’eau des Trois-Lacs au Club de chasse et pêche Larochelle à Asbestos du 3 au 5 août.

Cet événement se veut une activité familiale et divertissante, organisée aussi dans un but bien précis : la sauvegarde des Trois-Lacs et de la qualité de l’eau. «Nous recueillons des fonds pour notre plan d’eau. Nous versons les profits à l’Association des résidents des Trois-Lacs pour la préservation et la restauration du plan d’eau», a rappelé le président des Régates, Paul Lefebvre.

Différentes nouveautés marqueront l’édition 2012. «Nous tenions à mettre de l’avant diverses nouveautés pour mousser l’activité, attirer davantage de gens et pour voir la population s’amuser encore plus», a expliqué le président.

Parmi les nouveautés à la programmation figurent un tournoi de volleyball insolite le samedi dès 10 h, la conteuse Rico (Marie Tison) qui racontera des histoires aux enfants cette même journée à 14 h 30 et la possibilité d’effectuer de petites croisières en ponton avec des explications sur les travaux en cours dans le cadre du projet de restauration des Trois-Lacs.

L’organisation des Régates innove aussi cette année avec sa nouvelle mascotte, Gilligate, réplique du célèbre Gilligan de l’émission «Les joyeux naufragés».

Les activités prendront leur envol le vendredi 3 août par une épluchette de blé d'Inde entre 17 h et 19 h.

Le lendemain, l'accueil et la construction des bateaux débuteront à 9 h sous le chapiteau. Le travail prendra fin à 16 h.

Les équipes compteront un maximum de huit personnes pour construire les embarcations de carton et quatre d'entre elles doivent participer, le dimanche dès 13 h, aux courses de bateaux qui se divisent en trois catégories : enfants (13 ans et moins), adultes (14 ans et plus) et aînés (60 ans et plus).

«L'an dernier, la compétition a regroupé 12 équipes. On a créé un engouement, de sorte qu'on souhaite réunir un plus grand nombre de participants cette année», a précisé le président Paul Lefebvre.

 

«De plus, on pourra compter sur des équipes du lac William de Saint-Ferdinand et du lac Aylmer, a-t-il ajouté. Leurs représentants souhaitent, eux aussi, organiser des régates l'an prochain.»

«Nous recueillons des fonds pour notre plan d’eau. Nous versons les profits à l’Association des résidents des Trois-Lacs pour la préservation et la restauration du plan d’eau» Paul Lefebvre, président des Régates

En plus de l'animation et du maquillage pour enfants le samedi après-midi, une activité karaoké, animée par Josée Desforges, aura lieu en soirée.

Puis, le dimanche 5 août, le grand jour de la compétition s'ouvrira par une parade des bateaux de carton autour du lac dès 10 h.

La remise des médailles vers 16 h viendra mettre un terme à la journée.

Implication des bénévoles

Président des Régates pendant plusieurs années, le maire d'Asbestos, Hugues Grimard, se réjouit de voir des bénévoles s'engager dans pareille activité.

«J'aime voir l'implication des bénévoles dans des activités familiales. Cela dynamise le secteur tout en démontrant aux décideurs que les citoyens souhaitent améliorer le lac», a-t-il commenté.

La tenue d'activités de financement, par ailleurs, revêt une grande importance, selon lui. «Il est essentiel de redonner une eau de qualité à la région», a-t-il précisé.

De son côté, le président de l'Association des résidents des Trois-Lacs, Réjean Gouin, apprécie également l'organisation d'activités récréatives sur le plan d'eau. «Nous travaillons pour un environnement sain et paisible, en respectant la faune. On oeuvre à la revitalisation», a-t-il rappelé.

L'argent amassé par les Régates, 1 200 $ l'an dernier, dont 1 000 $ remis à l'Association, lui permet de mieux jouer son rôle auprès de la Régie intermunicipale qui, elle, a le mandat du projet de dragage du lac. «Notre association, a expliqué Réjean Gouin, a besoin d'argent pour initier différents projets, que ce soit le cadre nautique pour gérer la circulation sur le lac ou encore la restauration des rives, par exemple. On tient à remercier Paul et son équipe qui ramènent de la vie sur le lac. Notre rêve, c'est d'avoir un lac en santé.»

Si les Régates en 2011 ont vu défiler, en trois jours, quelque 2 500 personnes, le président, cette année, vise 3 000 citoyens, jeunes et moins jeunes.

Organisations: Association des résidents des Trois-Lacs pour la préservation, Régie intermunicipale

Lieux géographiques: Trois-Lacs, Asbestos, Inde Aylmer

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires