Engouement monstre à la Bibliovente

Steven Lafortune
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les bibliothèques de Victoriaville ont emmagasiné des milliers de livres au courant de la dernière année et donnaient la chance aux bibliophiles d’acquérir de nombreux bouquins à des prix modiques lors de la troisième Bibliovente, samedi, dans la salle d’animation ainsi que sous le chapiteau extérieur de la bibliothèque Charles-Édouard-Mailhot.

Tôt samedi matin, plusieurs personnes attendaient devant l’établissement afin d’être les premiers à pouvoir piger parmi l’imposante collection de livres pour enfants, adultes ainsi que les documents en anglais.

Il faut dire qu’il n’en coutait presque rien aux acheteurs. Les romans anglophones étaient vendus 0,25 $ chacun, alors que les livres pour enfants et pour adultes se vendaient de 0,50 $ et 1 $. De plus, il était possible de se porter acquéreur de livres de référence comme un dictionnaire pour un prix allant de 1 à 5 $. Certains en ont profité pour repartir avec des boîtes pleines.

L’animatrice de la bibliothèque Charles-Édouard-Mailhot, Maryse Bouchard, souligne que c’est une excellente occasion de donner une seconde vie à ces livres qui ne figurent plus sur les étalages pour faire place à de nouveaux.

Elle ajoute également qu’il n’y avait pas que les amoureux de romans lors de cette vente. «De nombreux propriétaires de garderie et de centre de la petite enfance se sont empressés d’acheter une grosse quantité de livres pour enfants. Ils ont été en mesure de garnir leur collection pour presque rien.»

Organisations: Charles-Édouard-Mailhot

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires