Deux styles bien différents

Manon
Manon Toupin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pour lancer les expositions du Cégep

Pour la première exposition de l'année scolaire, la galerie d'art du cégep de Victoriaville propose deux styles bien différents avec les œuvres d'Andrée-Anne Laberge et de Monyc Émond.

C'est en collaboration avec Rencar, regroupement d'artistes, que l'exposition a été organisée. Ainsi, jusqu'au 28 septembre, les élèves et visiteurs auront la chance d'apprécier les œuvres de ces deux artistes.

En plus d'avoir des styles différents, les deux exposantes utilisent des techniques de travail assez particulières.

Pour Andrée-Anne, il s'agit de l'encaustique. D'ailleurs, lors du vernissage, mercredi après-midi, elle a expliqué les rudiments de cette technique ancienne qui utilise de la cire d'abeille, de la résine et des pigments purs de couleur. Elle offrira même un atelier sur le sujet le 28 septembre de 16 à 18 h au Cégep.

L'artiste, pour cette exposition, présente des paysages. Depuis quelques années, son travail a beaucoup évolué et elle a délaissé les portraits pour se consacrer aux paysages (sans pour autant avoir fait une croix sur les portraits). Elle s'inspire de l'environnement victoriavillois pour ses créations récentes. Et peu importe qu'il s'agisse d'un portrait ou d'un paysage, il lui faut, dans ses œuvres, transmettre l'ambiance et l'émotion.

L'utilisation de l'encaustique permet à Andrée-Anne d'obtenir des couleurs franches et lumineuses. C'est depuis 2004 qu'elle crée avec l'encaustique et continue encore à découvrir de nouvelles façons d'utiliser ce médium méconnu et difficile à contrôler. «Mais qui permet de travailler en transparence, de texturer, voire même de sculpter la matière», dira-t-elle.

Monyc Émond

À l'étage de la galerie d'art, on retrouve une petite partie du travail de Monyc Émond. Cette dernière présente, depuis 1999, une nouvelle technique aussi particulière : la sculpture sous cuir. Elle ajoute également à ses œuvres des feuilles d'or et d'argent afin de donner une touche originale à ce qu'elle fait.

Lors du vernissage, elle a expliqué aux élèves et aux gens présents les nombreuses étapes nécessaires à cette technique. Ses tableaux s'inspirent des saisons puisque son évolution picturale se fait au contact des éléments de la nature.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires