Août : le mois de l'art actuel au Centre-du-Québec

Manon
Manon Toupin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Trois organismes artistiques ont décidé d'unir leurs forces afin de produire un dépliant annonçant leurs activités respectives du mois d'août. Un mois, donc, où l'art actuel et contemporain sera en vedette au Centre-du-Québec.

Un dépliant pour souligner le mois de l'art actuel au Center-du-Québec.

Le Grave de Victoriaville, Clairière art et nature de Chesterville et Essarts de St-Pie-de-Guire proposent donc, en août, des événements artistiques spéciaux.

Du côté du Grave, c'est José Luis Torres qui sera en résidence d'artiste et en exposition en même temps. Il utilisera la salle 1 du Grave comme lieu d'animation par sa présence et par ses créations. «C'est la deuxième année qu'il y a une programmation en août au Grave. Pour cette résidence, l'artiste s'engage à être accessible aux visiteurs et travaillera même à l'extérieur du Grave», souligne le directeur général du Grave, Jocelyn Fiset.

Tant qu'à être dans la région, et comme ça été le cas l'an dernier, l'artiste du Grave après sa résidence, se dirigera du côté de Clairière art et nature de Chesterville pour poursuivre son travail.

Dans la salle 2 du Grave, les visiteurs pourront apprécier l'installation de Steve DeBruyn. Il s'agit d'un artiste ontarien qui réalisera, avec du bois récupéré, des structures inspirées de rampes et de modules de «skate park».

Finalement, la salle multi du Grave sera occupée par une exposition des jeunes artistes de la relève, issus du projet Gravfiti. Les trois expositions seront accessibles du 1er au 17 août, le mercredi, jeudi et vendredi de 15 h à 19 h.

Du côté de Clairière art et nature de Chesterville, la randonnée à la découverte de l'art en forêt est prévue pour le samedi 18 août de 13 h à 18 h. Ce sera l'occasion de découvrir ce coin de la région et de marcher en forêt afin d’apprécier les œuvres d'art visuel in situ de Jacques Desruisseaux, André Pappathomas et Josée Luis Torres. Il y aura également des performances d'André Pappathomas et de la Roulotte à Bobby ainsi qu'un concert du groupe Anarchette.

Une journée familiale est aussi prévue pour le samedi 15 septembre de 13 h à 17 h. Il s'agit d'une activité intergénérationnelle sous les couleurs automnales. Visite guidée des œuvres sur les sentiers, atelier d'art-nature pour les jeunes, musique et spectacle familial dans l'amphithéâtre au cœur de la forêt. Une expérience à vivre.

Essarts, parc de sculptures contemporaines constitue le troisième lieu proposé. Le parc, situé à St-Pie-de-Guire et qui propose 35 sculptures de grand format, produites par 25 artistes provenant de 13 pays est à découvrir. Les œuvres ont été créées au fil des symposiums depuis l'an 2000.

Du 14 au 26 août, se tiendra la rencontre annuelle. Cette fois, ce sont les sculpteurs cubains Jose Villa et Tomas Lara qui se joindront au sculpteur Pierre Tessier du Centre-du-Québec. Ce sera l'occasion de rencontres et de dialogues entre les artistes et le public dans le cadre d'un travail qui poursuit la tradition des symposiums.

«Cette collaboration est très intéressante puisqu'elle permet d'obtenir trois fois plus de visibilité et d'importance. Nous ne sommes pas des organismes en compétition, nous sommes complémentaires», a insisté Jocelyn Fiset.

Alors, comme le dit si bien le dépliant : «L'été c'est l'occasion idéale pour explorer un parc de sculptures, visiter une galerie d'art ou faire une randonnée à la découverte de l'art in situ».

Organisations: Grave de Victoriaville, Groupe Anarchette

Lieux géographiques: Chesterville, Québec, Guire

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires