Une journée pour découvrir la généalogie

Manon
Manon Toupin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

C'est dans le cadre de la première Semaine nationale de la généalogie (qui aura lieu du 23 au 30 novembre) que la Société d'histoire et de généalogie de Victoriaville propose une journée porte ouverte.

Serge Lamoureux et Guylaine Martin de la Société d'histoire et de généalogie de Victoriaville en compagnie du bibliothécaire de Victoriaville, Eddy Savescu.

Celle-ci aura lieu le dimanche 25 novembre, de midi à 16 h à la bibliothèque Alcide-Fleury de Victoriaville.

C'est d'ailleurs à cet endroit qu'un local dédié à la généalogie a été aménagé. Il contient des tables de travail ainsi qu'un accès à toute la documentation qui permet de retracer sa lignée.

Si la journée est ouverte à tous, une invitation particulière est lancée aux jeunes de 6 à 17 ans. Ce sera l'occasion, à l'aide de bénévoles, de réaliser sa lignée directe.

Et pour les jeunes participants, ils pourront s'inscrire au concours en ligne «Gé comme génération» et courir la chance de gagner une console WII. Les règlements sont disponibles sur site Internet de la Fédération québécoise des sociétés de généalogie.

La Société d'histoire et de généalogie de Victoriaville a aussi décidé de faire un tirage de trois prix d'une valeur de 70$. Les gagnants pourront choisir un ou plusieurs répertoires dans la collection éditée par la Société.

Bien entendu, l'activité est offerte gratuitement et aucune réservation n'est nécessaire. C'est une belle occasion de découvrir une façon facile et rapide de déterminer sa généalogie directe.

«Nous voulons encourager les jeunes à s'initier à la généalogie et, par la même occasion, à l'histoire», a indiqué Serge Lamoureux de la Société d'histoire.

Déjà, on peut dire que la généalogie suscite l'intérêt chez la population. La Société d'histoire et de généalogie de Victoriaville propose, deux fois par semaine (le mercredi soir et le jeudi après-midi), de l'aide de bénévoles pour accompagner ceux qui désirent en savoir davantage sur leurs ancêtres. «Il y a toujours deux ou trois personnes», ajoute M. Lamoureux.

Le bibliothécaire Eddy Savescu, a aussi invité les gens à venir découvrir la salle dédiée à la généalogie ainsi que l'imposante collection et la multitude de données auxquelles les gens ont accès.

La Semaine nationale de la généalogie se tient donc pour la première fois cette année, sous le thème «Ma famille, mon histoire».

Organisations: Société d'histoire, Alcide-Fleury de Victoriaville, Fédération québécoise des sociétés de généalogie

Lieux géographiques: Victoriaville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires