Un 14e rendez-vous artistique au coeur de Danville

Claude Thibodeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une quarantaine d'artistes du Québec et du Nouveau-Brunswick ont rendez-vous, du 31 août au 3 septembre, au 14e Symposium des arts de Danville. «Un événement attendu et très apprécié et qui marque la fin de l'été. Il saura éblouir nos yeux et nos sens», a souligné le maire de Danville, Jacques Hémond.

«Parmi les 40 artistes participant à l'événement, 18 d'entre eux reviennent après avoir été avec nous l'an dernier. Les 22 autres artistes représentent de nouveaux visages ou encore ce sont des artistes ayant déjà pris part à notre symposium dans le passé», a indiqué le président du conseil d'administration, Mario Morand.

«On a donc renouvelé les artistes de plus de 50%. Il s'agit d'une orientation du conseil d'administration qu'on souhaite conserver», a précisé le président.

Le Symposium offre un circuit de six galeries d'art. Les visiteurs y découvriront le travail des 40 artistes, dont les oeuvres du défunt peintre Georges Olney de Danville, au Carmel, une exposition intitulée «L'homme qui peignait des arbres». Les visiteurs pourront aussi voir les artistes à l'oeuvre dans les diverses salles d'exposition du Symposium.

La région aura ses représentants au Symposium. On y verra notamment les artistes Hélène Charland et Caroline Dion de Victoriaville, Rénald Gauthier et Monique Paquette d'Asbestos, Valérie Lortie de Sainte-Eulalie et Kathy Tardif de Saint-Christophe-d'Arthabaska.

L'un des artistes du Symposium provient de Saint-Léonard au Nouveau-Brunswick, Clarence Bourgouin, un peintre autodidacte qualifié de «chasseur de paysages».

Certains artistes animeront des ateliers d'initiation des artistes. C'est le cas de Clarence Bourgouin qui proposera un atelier sur l'acrylique.

Le président d'honneur du Symposium 2012, Eugène Jankowski de Saint-Basile-le-Grand animera, quant à lui, un atelier de sculpture sur pierre.

L'artiste se dit très heureux d'avoir été choisi président d'honneur. «Je suis très emballé, surtout d'être présent, ici, une autre année. La première chose que j'ai vécue en arrivant à Danville, a-t-il raconté, c'est la chaleur, surtout celle de la population. Ça me touche. C'est tout un honneur d'avoir été choisi président. L'amitié ressentie, ici, me touche beaucoup».

Eugène Jankowski, comme artiste, dit n'avoir aucun style particulier. «Je crée selon l'idée que j'ai et selon les événements qui me marquent», a-t-il expliqué.

Autres activités

En plus des différents ateliers proposés, un autre artiste Jean-Pierre Neveu, lui, présentera une conférence intitulée «Créer son monde onirique».

Un thème s'adressant davantage aux peintres qui se sentent affligés par une stagnation créative. Cette conférence d'une heure est ponctuée de périodes de questions.

Par ailleurs, après le succès remporté l'an dernier, le comité organisateur propose, encore cette année, le Bistro du Sympo au Carré de Danville. Trois spectacles y seront présentés : Bob Stever le vendredi, En Portée Jazz le samedi et le groupe Brazz le dimanche.

Des visites guidées du patrimoine architectural de Danville, animées par Daniel Pitre, figurent aussi à la programmation du Symposium tout comme des démonstrations avec l'Association des tourneurs de bois de l'Estrie.

Les enfants y trouveront aussi leur compte avec des maquilleurs, des amuseurs de rue, diverses animations et des contes.

Le Symposium des arts de Danville est un événement gratuit. «On boucle notre budget grâce à nos partenaires financiers et aux gouvernements», a mentionné Mario Morand.

L'an dernier, 12 000 visiteurs ont fréquenté le Symposium. Les organisateurs souhaitent, bien sûr, un public encore plus large et nombreux.

On peut consulter la programmation et obtenir des informations au www.symposiumdedanville.com.

Organisations: Groupe Brazz, Association des tourneurs de bois

Lieux géographiques: Danville, Carmel, Saint-Léonard Nouveau-Brunswick Estrie

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires