Expo-Victo : une vitrine sur le monde agricole

Claude Thibodeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

«Rapprocher le milieu rural du milieu urbain, voilà une excellente initiative. Votre audace démontre votre conviction de réussir comme organisation», a lancé Rémi Pelletier aux organisateurs de la 154e Exposition agricole de Victoriaville. Le président de la Coop des Bois-Francs s'exprimait à l'occasion de l'ouverture officielle de l'événement, mercredi soir.

Rémi Pelletier a salué l'accent mis sur la famille, une priorité aussi pour la Coop, partenaire majeur de l'Expo-Victo.

L'importance accordée à la famille se poursuivra dans les années à venir, a souligné le directeur général de la Société d'agriculture des Bois-Francs, Jean-Pierre Laroche. «Les changements que nous avons apportés, avec le volet éducatif, auront des effets bénéfiques. C'est dans cette direction que nous allons», a-t-il dit.

Le président de la Société d'agriculture, Yves Fortier, a invité les convives (et la population) à constater les changements, le terrain réaménagé... «Prenez le temps et visitez tous les coins», a-t-il lancé.

Au nom du conseil municipal, le conseiller Michel Allard a salué tous les artisans qui rendent possible l'Expo-Victo. «C'est un événement qui fait le bonheur des familles avec des installations festives et une programmation de grande qualité», a-t-il commenté.

À son tour, un autre partenaire, le représentant des Caisses Desjardins, secteur Bois-Francs/Érable, Denis Perron, a rappelé l'importance de l'Expo-Victo. «Il s'agit d'une vitrine exceptionnelle pour découvrir l'excellence de la région», a-t-il noté.

Du côté politique, le député fédéral de Richmond-Arthabaska, André Bellavance ne rate jamais, a-t-il dit, une présence à l'Exposition agricole de Victoriaville. «L'Expo-Victo représente un outil pour valoriser notre agriculture. Nos épiceries sont remplies. Est-on conscient de cela? Il faut savoir qui nous apporte la nourriture, d'où viennent les produits. Ainsi, il faut multiplier les initiatives et continuer à encourager celles qui existent comme l'Expo-Victo», a-t-il fait savoir.

«Il fait beau, le soleil est là. Pourquoi pensez-vous? Parce qu'on est en campagne électorale», a blagué le député sortant d'Arthabaska, Claude Bachand tout en saluant le président et son équipe. «Ils font de l'Expo une notoriété pour les agriculteurs, a-t-il mentionné. C'est un magnifique travail qui se fait chez nous. Il faut avoir la force de ses convictions pour présenter un tel événement. Des hommes et des femmes ont bâti la fierté de cette exposition. Sans les agriculteurs, nous ne pourrions compter sur une économie forte. Allons les voir, ces gens, et allons les remercier pour leur excellent travail.»

Claude Bachand a aussi salué au passage la présence de l'ex-député Jacques Baril. «Un homme qui a beaucoup fait et qui a toujours été près de l'agriculture», a-t-il souligné.

Des nouveautés

L'édition 2012 de l'Expo-Victo propose bon nombre de nouveautés, à commencer par un circuit éducatif pour les 10 ans et moins et baptisé «De la ferme au marché».

Chaque jour aussi, un homme et sa soeur en mettent plein la vue avec leurs numéros sur des perches aériennes et sur une roue géante. Des numéros à donner le vertige aux spectateurs!

Les organisateurs de l'Expo-Victo, cette année, ont délaissé les spectacles d'humoristes pour présenter plutôt, chaque soir, une grande revue de cirque mettant en scène des artistes internationaux.

Roue... de fortune

L'Expo-Victo, c'est aussi, pour plusieurs, pour les jeunes et moins jeunes, différents manèges, certains tout à fait appropriés pour les amateurs de sensations fortes.

Mais si, au nombre de ces manèges, s'élève la grande roue vers le ciel, une autre roue sera au rendez-vous, dimanche : la «Roue de fortune chez vous» de Loto-Québec.

En effet, un Victoriavillois Jean-Yves Michaud, 69 ans, fera la rencontre de l'animatrice Anick Dumontet et de son équipe pour tourner la fameuse roue, dimanche à 15 h 45 sur les terrains de l'Expo.

Le sexagénaire de Victoriaville remportera un certain montant d'argent, 25 000 $, minimum. La roue peut offrir aussi des montants de 30 000 $, 40 000 $ et même plus, jusqu'à un demi-million de dollars.

Voir photos : http://www.lanouvelle.net/Diaporama/6975/LExpoVicto-bat-son-plein/1

Organisations: Société, Loto-Québec

Lieux géographiques: Victoriaville, Secteur Bois-Francs, Arthabaska

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires