Richard Gamache passe de la parole aux actes

Steven Lafortune
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Richard Gamache a décidé de passer de la parole aux actes, au cours de la  fin de semaine. Après un arrêt de quelques années de ses activités, cette expression lui a inspiré le thème du tout premier Festival des contes et légendes, présenté à la Gamacherie de Norbertville.

Richard Gamache s’est dit plus que satisfait de son premier Festival des contes et légendes, qui s’est tenu à la Gamacherie de Norbertville.

«Nous avons pris une pause au printemps dernier afin de remplir les coffres de la Gamacherie, car nous avions un léger déficit. Avec mon spectacle (Le cri du Pneutosaure), ça a permis une rentrée d’argent et en même temps de poursuivre nos activités», a-t-il déclaré.

Comme un conteur «passe le mot» et «invite à l’action», il s’est entouré de nombreux acolytes pour les quatre jours de ce rassemblement. André Lemelin, Francis Désilets, Yolaine, Richard Léveillé, Nadine Walsh, Élisabeth Desjardins, Arleen Thibault, André Morin, Marc-André Fortin, Patti Warnock et Jacinthe Lavoie-Richard ont défilé sur les planches, racontant leurs meilleures histoires. Un invité de marque, Éric Michaud, était également parmi eux. En effet, il a été le premier conteur hors Européen depuis 1748 à être sacré Roi des menteurs au concours international de la menterie de Moncrabeau en France. Finalement, Jean-Marc Massie, une personnalité connue du monde du conte, avait accepté la présidence d’honneur.

Fantastique première impression

À peine la poussière retombée sur cette première édition, le poète-auteur-compositeur ne pouvait demander meilleur scénario lorsqu’il est venu le temps de tracer un bilan. «Ça été fantastique comme premier festival. Il y avait des conteurs de haut niveau et le public a été ravi par les contes fantastiques et folkloriques de nos invités. Nous avons vécu par le fait même de très beaux moments lors de leur passage», a-t-il commenté.

Parmi ceux-ci, Richard Gamache a soulevé la journée de vendredi, où Éric Michaud avait le défi d’incorporer une partie de chacun des contes de trois dames (Yolaine, Nadine Walsh et Arleen Thibault). La journée de la Saint-Jean-Baptiste a aussi été au nombre des coups de cœur de l’instigateur de l’évènement. «La soirée de samedi a été magique. Une fête nationale hors pair, avec une foule très attentive et concentrée. Par ailleurs, nous en avons profité pour lancer la politique familiale de Saint-Norbert-d’Arthabaska, qui vise principalement les aînés», a-t-il souligné.

À refaire à tous les ans

Avec une telle réponse du public, Richard Gamache souhaite répéter l’exploit encore de nombreuses années. «À tous les ans s’il le faut!», s’est-il exclamé.

Ce défi ne sera pas difficile, car tout le monde a apprécié son séjour, autant les conteurs que les visiteurs, dont certains provenaient de Montréal, Québec et Sherbrooke. «Nous avons reçu des artistes de qualité, qui m’ont tous dit qu’ils aimeraient être de l’aventure l’an prochain. Les spectateurs ont été très respectueux et fascinés non seulement par les numéros de nos conteurs, mais aussi par la beauté de notre région», a-t-il affirmé.

Lieux géographiques: Moncrabeau, France, Saint-Jean-Baptiste Montréal Québec Sherbrooke

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Johanne Hamel
    28 juin 2012 - 16:07

    Bravo à toutes l'équipe. J'ai pu assister à la première soirée et déjà c'était ennyvrant. Les conteurs étaient vraiment de qualités et fort sympathique! De la parole aux actes, l'an prochain j'y serai....

  • Klaude Côté
    28 juin 2012 - 14:18

    Bravo Richard et à toutte ton équipe! Continue ton beau travail de diffusion culturelle. Je suis ravi de voir la Gamacherie revenir dans le cicuit.