Des perturbations à Victo pour les jeunes libéraux?

Claude Thibodeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Certains activistes préparent des actions en vue du congrès de la Commission jeunesse du Parti libéral du Québec prévu pour les 11 et 12 août à l’Hôtel Le Victorin à Victoriaville. C’est, du moins, ce qu’annonce sur Facebook un groupe appelé Les théoriciens.

La Commission jeunesse du PLQ s’amène à l’Hôtel Le Victorin, théâtre d’une émeute en mai dernier. (Photo d’archives)

Le groupe parle de l’opération «Terre brûlée». On y écrit qu’«ils (les jeunes libéraux) veulent y discuter de leur vision néolibérale du Québec et de comment ils prévoient nous appauvrir au profit des monopoles qui se sont acheté un parti pour les représenter. En pleine période électorale, ne les laissons pas s’organiser. Nous ne tendons pas l’autre joue».

Les Théoriciens estiment aussi que «la loi 78 sabote toute forme d’organisation étudiante, en contrepartie, les opérations «terres brûlées» feront leur juste part et tenteront de liquider toutes tentatives d’organisation néolibérale».

Au Journal de Québec, un porte-parole du groupe a fait savoir «qu’il y aura des manifestants» et «certains commandos pouvant organiser des actions plus perturbantes encore».

Victoriaville aux aguets

Les autorités municipales se préparent à la venue de cette activité des jeunes libéraux du Québec.

«Encore hier (lundi), nous avons discuté avec le directeur du Service de la sécurité publique, Martin Leblond, et la Sûreté du Québec. On s’assure d’obtenir toutes les informations requises», a indiqué au www.lanouvelle.net, Charles Verville, coordonnateur de la division des communications à la Ville de Victoriaville.

«Mais une incertitude subsiste toujours quant à la tenue du congrès de la Commission jeunesse du PLQ, a-t-il poursuivi. Yves Bernier, de l’Hôtel Le Victorin, a fait savoir que des changements peuvent survenir concernant la durée et la programmation de l’activité compte tenu d’une possible campagne électorale.»

La Ville de Victoriaville demeure donc en quelque sorte en état de veille. «Nous demeurons en discussions et à l’affût des informations à venir. Dès lors, nous assurerons un suivi. La SQ est en mode de veille stratégique et doit nous informer des développements. La Ville assure la SQ de son entière collaboration», a précisé le porte-parole de la Ville.

En vacances actuellement, le maire Alain Rayes rentrera au bercail la semaine prochaine. «Nous prévoyons, comme nous l’avons déjà fait, effectuer une sortie publique par le biais des médias sociaux», a noté Charles Verville.

Au moment opportun aussi, les autorités municipales assureront un suivi auprès des commerçants.

Au moment de la mise en ligne, le www.lanouvelle.net attendait un retour d’appel du responsable des communications avec les médias de la Commission jeunesse du Parti libéral du Québec.

Organisations: Sûreté du Québec, Ville de Victoriaville, Parti libéral du Québec Journal de Québec Service de la sécurité publique

Lieux géographiques: Québec, Victo, Victoriaville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Citoyen
    01 août 2012 - 14:19

    Je sais pas mais... j'avais une pressentiment que ca allait dégénérer une semaine avant l'émeute du Motel Le Victorin. Cette fois ci j'espère me tromper mais... il me reste une drole d'impression.