Karine Vallières sur les traces de son père

Claude Thibodeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Candidate libérale dans Richmond

Âgée de 34 ans, Karine Vallières, fille du député de Richmond et ministre Yvon Vallières, a toujours baigné dans le monde politique. «Ce monde m’a toujours attiré», a-t-elle confié au www.lanouvelle.net. Pas vraiment étonnant, donc, qu’elle représentera le Parti libéral dans le comté de Richmond lors du prochain scrutin provincial qui ne saura tarder, selon les rumeurs de plus en plus persistantes.

Karine Vallières pourrait succéder à son père, le député et ministre Yvon Vallières. (Photo : Facebook)

«J’ai rencontré les instances du Parti libéral. Il n’a pas été question d’assemblée d’investiture», a-t-elle indiqué. Un communiqué de presse devrait officialiser sous peu sa candidature.

Mère de deux fillettes, celle qui occupe le poste de coordonnatrice des communications à la Caisse Desjardins des Métaux blancs depuis 2008 a entrepris sérieusement sa réflexion sitôt l’annonce du retrait de son père de la vie politique. «Quand mon père a annoncé son départ à la fin de son mandat, c’est venu me chercher. Cela a allumé une flamme en moi», a souligné la jeune femme native de Danville et résidente d’Asbestos.

Le désir de représenter les citoyens de la circonscription de Richmond, malgré les nouvelles délimitations, anime Karine Vallières. «Je veux être là pour et avec les gens. Je souhaite représenter fièrement les citoyens du comté de Richmond. C’est ce qui m’anime énormément», a-t-elle conclu.

La future candidate fera connaître son programme et ses projets quand les élections auront été déclenchées.

Organisations: Parti libéral, Caisse Desjardins des Métaux blancs

Lieux géographiques: Danville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires