Manifestation contre la démolition de l’ex-hôpital Saint-Julien

Carol
Carol Isabel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une manifestation contre la démolition de l’ex-hôpital Saint-Julien de Saint-Ferdinand est prévue le dimanche 22 juillet prochain à compter de 11 h 30 devant le complexe.

Une manifestation est prévue contre la démolition de l’ex-hôpital Saint-Julien le dimanche 22 juillet prochain à compter de 11 h 30 devant le complexe.

Plusieurs personnes prendront la parole lors de l’événement qui est une initiative de nombreux citoyens de Saint-Ferdinand. Notons que les Fêtes du lac William se tiennent durant cette même fin de semaine.

La Société immobilière du Québec (SIQ) a réalisé l’analyse de conformité de la soumission et octroyé officiellement le contrat pour la disposition des bâtiments excédentaires à l’entreprise Beausite Métal inc. d’Asbestos pour la somme de 6 815 000 $.

Six pavillons du complexe seront démolis et sept seront conservés. Des travaux d’enlèvement d’amiante ont été prévus dans certains bâtiments à démolir.

Organisations: Société immobilière du Québec, Beausite Métal

Lieux géographiques: Ex-hôpital Saint-Julien, Saint-Ferdinand

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Marie
    18 juillet 2012 - 22:51

    Une université dans ces immence locaux serais vraiment intelligent .... l'hopital St-Julien a permis a plusieurs gens des rester et fondé familles a St-Ferdinand .. hopital démolie = village fantome

  • Micheline
    17 juillet 2012 - 14:27

    Après plusieurs millions dépensés pour chauffer et assurer le gardiennage de ce bâtiment pour lesquels plusieurs pavillon n'ont trouvé aucun preneur depuis la fermeture de l'Hôpital St-Julien, il est compréhensible d'investir pour le démolir. C'est dommage, mais les fonds gouvernementaux ne peuvent supporter plus longtemps ce bâtiment inutilisé.

  • louise
    07 juillet 2012 - 01:31

    c est vraiment beau la bas j ai eu la chance d y travaille r en agent de securiter et c encroyable le potentiel de se batiment.chapelle ,auditorium,salon coiffure,buandrie,cafeteria,des cuisine avec des four qui peuvent preparer des centaine de tarte a la fois........ en plus des chambres par centaine.ne parlon pas de la vue splandide sur le lac et de la piscine creuser en arriere.c batiment et totalment indepandant du vilage electriciter et les reserve d eau n en parlon pas trop.M.langloi mair ou ex maire convoite depuis longtemps.Des condo, logement pour retraiter. Il menque de place dans les penitentier federal et prison provincial pourquoi pas. c'est epouventable! vous aurier la chance de visiter ou parler a des ex travailleur de l hospital et vous aller voir.

  • Yves Charlebois
    06 juillet 2012 - 14:40

    @M. De Serre, ce n'est pas une question d'amiante, dans le complexe l'amiante se trouve au sous-sol comme isolant pour des tuyaux. C'est une question simplement politique. Si le complexe était situé à Victoriaville ou Thetford Mines notre cher gouvernement aurait trouvé immédiatement une réutilisation. Le ministre Bolduc s'est mis un pied dans la bouche il y a trois semaines au parlement. Pour la première fois il parlait en public du complexe, "c'est dans un petit village"- "il y a des milliers de chambres inutilisables" -"des kilomètres de corridors". C'était n'importe quoi M.Bolduc n'a jamais pris le temps de visiter avant d'ordonner la démolition. Pour une fois une élection s'en vient ça va être aux contribuables à décider.

  • a vos chaudron
    06 juillet 2012 - 10:54

    allez apportez vos chaudrons ,vous avez compris mme la chef du partie québécois.et aussi le plus d'étudiants possible