Un taux de retour en emploi de 76%

Carol
Carol Isabel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pour Impact Emploi-CJE de l’Érable

Ce sont 651 personnes qui ont reçu 692 services d’Impact Emploi-CJE de l’Érable au cours de l’année 2011-12 dans leurs démarches pour se trouver ou se maintenir en emploi ou pour se préparer à un retour aux études.

Marie-Claude Chouinard (directrice, gestionnaire-psychologue chez Impact Emploi-CJE de l’Érable) et Mario Juaire (président) lors du dévoilement du 14e rapport annuel de l’organisme sans but lucratif.

C’est le deuxième plus haut total de clients desservis pour l’organisme d’aide à l’employabilité qui fêtera son 15e anniversaire de fondation cette année.

«Nous sommes très satisfaits que 76% de nos clients se soient trouvés un emploi quand on sait que le taux de chômage a grimpé de 6,7% à 9,3% de juin 2011 à juin 2012 au Centre-du-Québec», d’indiquer la directrice, gestionnaire-psychologue de l’organisme, Marie-Claude Chouinard.

Cette dernière se dit également ravie de constater que 82% d’entre eux se soient dénichés un emploi à temps plein quand on constate que la tendance est aux emplois à temps partiel.

En incluant les personnes aux études, en attente de formation et sur une mesure gouvernementale, le taux de processus d’insertion de la clientèle se chiffre pour l’ensemble à 66%, soit 430 personnes sur 651, ce qui démontre beaucoup de mouvement.

Profil de la clientèle

Mme Chouinard a fait remarquer que les personnes prestataires d’assurance-emploi ne sont plus les plus nombreuses à fréquenter les services de l’organisme depuis deux ans. Le nombre des clients sans soutien du revenu connaît aussi une hausse qu’elle attribue au fait que davantage de services sont maintenant offerts pour les jeunes (CJS, CJE, DJT, Idéo et Alternative Suspension) depuis les quatre dernières années.

Par exemple, Idéo et Alternative Suspension, le premier se voulant une mesure d’accompagnement personnalisé auprès de jeunes de 16 à 17 ans à risque de décrochage scolaire ou ayant décroché, et, le second se voulant un programme mis à la disposition des élèves temporairement exclus des écoles secondaires La Samare et Sainte-Marie et de l’école entreprise Prince-Daveluy, ont rejoint respectivement 51 et 37 élèves.

Si le profil de la clientèle se situe majoritairement entre 19 et 35 ans (56%), les services d’Impact Emploi-CJE de l’Érable connaissent aussi, depuis 2009, une augmentation auprès des personnes de 55 ans et plus.

Un excellent bilan

Le président du conseil d’administration d’Impact Emploi-CJE de l’Érable, Mario Juaire, a parlé pour sa part d’un excellent bilan pour l’organisme en 2010-11 rappelant les nombreux services et programmes offerts gratuitement à la clientèle qui peut compter sur une ressource avec des services très compétents.

M. Juaire a par ailleurs souligné que la région de l’Érable qui, pour sa part, s’en tirait assez bien avec un taux de chômage de 7,9%, venait de subir un coup dur avec l’annonce de la fermeture de l’usine de transformation de bacon d’Olymel. «Cela représente tout près de 200 emplois à Princeville. Notre organisme aura à intervenir dans le dossier suite à la formation des comités de reclassement.»

Soulignons en terminant qu’Impact Emploi-CJE de l’Érable dispose d’un budget de fonctionnement de 724 000 $ principalement financé par Emploi-Québec et mise aussi sur l’appui de plusieurs autres partenaires.

Organisations: La Samare, Prince-Daveluy, Emploi-Québec

Lieux géographiques: Centre-du-Québec, Sainte-Marie, Région de l’Érable Princeville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires