Question de «sécurité»!

Hélène
Hélène Ruel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Si les nouveaux propriétaires du 23, boulevard Arthabaska, se sont empressés de procéder à la démolition de l'ancienne Victo-Quilles avant même d'obtenir le sceau de la Ville, c'est essentiellement pour des raisons de sécurité, invoque Pierre Laquerre.

L'immeuble du 23 boulevard Arthabaska servira en partie à agrandir le stationnement de Honda des Bois-Francs.

Copropriétaire avec Pierre Boisvert de Honda des Bois-Francs (immeuble voisin), M. Laquerre souligne que les anciens propriétaires avaient déjà entrepris la déconstruction du bâtiment de l'ancienne salle Windsor.

«On avait eu une entente verbale avec la Ville et il était certain qu'on obtiendrait le permis de démolition. On a voulu faire vite parce que dans l'état où se trouvait le bâtiment, c'était devenu un nid à feu. On craignait que des gens y entrent et se blessent», explique-t-il.

Honda s'agrandit…

Ce terrain qu'ont acquis MM. Boisvert et Laquerre servira à agrandir leur Honda des Bois-Francs, le dotant d'une salle de montre pour voitures usagées.

M. Laquerre explique qu'environ 40% de l'aire qu'occupait Victo-Quilles servira de stationnement pour ce commerce de voitures d'occasion.

«On ne sait pas encore ce qu'on fera du reste de ce terrain», répond-il.

Ces heures-ci, on travaille à surélever le terrain du 23, boulevard Arthabaska.

Lieux géographiques: Windsor, Boulevard Arthabaska

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • francois
    29 août 2012 - 18:46

    c est tellement n importe quoi comme excuse

    • Pasquale
      31 août 2012 - 08:47

      Encore une fois 0 sécurité sur les chantiers,vive le PLQ.

    • bob
      02 septembre 2012 - 21:13

      ouin pis ca fait koi,il l aurait demonté de toute facon