Saint-Louis veut garder son monde… en forme

Hélène
Hélène Ruel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Avec cette nouvelle salle de conditionnement physique qui vient de s’ouvrir dans le Centre récréatif Bieler de Saint-Louis-de-Blandford, le maire, Gilles Marchand, croit que la Municipalité rendra service à sa population, qu’il s’agisse des aînés, des travailleurs et des familles. Plusieurs, a-t-il dit, devaient quitter la Municipalité pour aller s’entraîner dans un centre de Victoriaville.

En compagnie du député de Richmond-Arthabaska, André Bellavance, du fondateur de Canneberges Bieler, Marc Bieler et du nouveau président du Club FADOQ de Saint-Louis-de-Blandford, Jean-Pierre Vézina, on vient de faire l’inauguration de cette nouvelle salle dotée de tous les appareils qu’il faut pour s’entraîner.

Elle a été aménagée au coût de 28 645 $, grâce à une subvention de 25 000 $ en provenance du programme fédéral Nouveaux Horizons.

La Municipalité a investi le reste en puisant à même son budget d’exploitation.

Par la commandite de 11 000 $ de Canneberges Bieler, on a pu aménager des douches qui serviront à la clientèle de la salle de conditionnement physique et à celle de la patinoire intérieure située tout à côté. L’entreprise a également contribué à l’aménagement d’une cuisine au nouveau Centre récréatif, ce qui permet, entre autres, la venue des Cuisines collectives O.R.A.S.S.E.

Le député Bellavance a indiqué que si le programme Nouveau Horizons était populaire dans sa circonscription (dix projets ont été acceptés), c’est qu’il le faisait connaître à tous les clubs FADOQ et que ces derniers présentaient des projets issus des idées de la «base», profitables à toute une communauté.

Il n’en coûtera que 25 $ (dépôt pour la carte d’accès) aux membres de la FADOQ pour fréquenter la nouvelle salle. Elle est également accessible à tous les autres résidents de Saint-Louis-de-Blandford. Ceux-là débourseront une somme additionnelle et annuelle de 25 $. Le centre sera ouvert sept jours par semaine, de 6 heures à 22 heures.

La directrice générale de la Municipalité, Mélisa Morissette, a rappelé que l’aménagement de cette salle avait été réclamé lors de consultations publiques menées en 2009, avant la construction, l’an dernier, du Centre récréatif.

Il est déjà multifonctionnel, offrant des plateaux pour divers sport (tennis, badminton, volleyball, basketball, hockey et ballon-balai).

Un autre chantier de 125 000 $ s’est amorcé dans la plus ancienne partie du centre récréatif avec l’aménagement d’un nouveau local pour le club FADOQ. La Municipalité a pu s’y lancer avec une subvention de 100 000 $ du programme Municipalité, amie des aînés.

L’an prochain, toujours parce qu’elle est Amie des aînés, Saint-Louis-Blandford aménagera un sentier pédestre longeant la rue Principale.

Avec ses terrains de jeux, de fer, de pétanque, de balle, de pêche et de canot sur la Bécancour, on ne peut pas s’«ennuyer» à Saint-Louis-de-Blandford, a dit Mme Morissette.

Organisations: FADOQ, Centre récréatif, Club FADOQ de Saint-Louis-de-Blandford

Lieux géographiques: Rue Principale, Bécancour

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires