Porno juvénile : Gazaille a un dossier bien garni

Claude Thibodeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

René Gazaille, cet individu de Sainte-Clotilde-de-Horton arrêté, mardi, pour possession et distribution de matériel de pornographie juvénile, a un dossier judiciaire bien garni.

Me Cynthia Cardinal, procureure aux poursuites criminelles et pénales

Ses antécédents judiciaires remontent à une dizaine d’années. «En 2002, il a été condamné à une peine de six mois avec sursis et une probation de deux ans pour agression et contacts sexuels. En 2006, il a purgé une peine de 12 mois d’emprisonnement en plus d’une probation de trois ans pour des contacts sexuels. Des crimes de même nature lui ont aussi valu, en 2011, une sentence de 24 mois de détention et d’une probation de deux ans», a fait savoir Me Cynthia Cardinal, procureure aux poursuites criminelles et pénales.

René Gazaille, 52 ans, revenait en Cour, jeudi, au palais de justice de Victoriaville, pour son enquête sur remise en liberté. «L’audience n’a cependant pas été tenue, l’accusé n’ayant pas eu le temps de consulter un avocat», a précisé Me Cardinal.

L’enquête sur remise en liberté a donc été remise à mardi (26 juin).

Gazaille, rappelons-le, a été arrêté par l'équipe d'enquête sur l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec. Une arrestation qui faisait suite à une enquête amorcée en février. Le suspect a été détecté par les spécialistes en cybersurveillance de la SQ. L'accusé, a fait savoir la SQ, rendait disponibles plusieurs centaines d'images et de vidéos de pornographie juvénile sur Internet.

Organisations: Sûreté du Québec

Lieux géographiques: Victoriaville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires