«Asbestos : pour y vivre pleinement»

Steven Lafortune
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Voilà le nouveau slogan d’Asbestos, dévoilé vendredi devant quelques dignitaires et citoyens, à la salle du conseil municipal de l’hôtel de ville.

D’ailleurs, un nouveau logo accompagne cette campagne de reconstruction d’image. L’élément graphique représente la fleur et l'emblème d’Asbestos, l’azalée, cette dernière choisie pour sa ténacité et son port en grappe évoque la force de la collectivité.

Le maire Hugues Grimard était enthousiaste à l'idée d'annoncer enfin au public cette grande nouvelle. Il a fait appel aux résidents d’être maintenant des ambassadeurs de cette nouvelle identité. «Votre énergie est nécessaire à la réussite du changement. Nous voulons repositionner la Ville aux yeux des citoyens et du grand public pour leur montrer ce qu’il y a de beau dans plusieurs domaines et que nous avons, par le fait même, un milieu riche et rempli de ressources», a-t-il dit.

Il a raconté que la Ville mettait en doute depuis deux ans son identité et sa vocation. Pour en savoir plus sur la perception des gens et des touristes, elle a engagé la firme de consultants en communication Cible solution.

Avec l’aide de sondages et de groupes de discussions, les deux parties en sont venues à plusieurs conclusions. «Nous devons travailler à changer la perception des gens afin de repositionner Asbestos puisqu’il est impossible d’attirer des investisseurs ainsi que de nouveaux résidents si nous avons une image négative», a fait savoir le maire.

Parmi les arguments vendeurs, il a mentionné le développement de deux industries prometteuses, soit la transformation métallique et bioalimentaire, la proximité des services et de la nature. «On doit intensifier la diversité économique, promouvoir le dynamisme de la Ville et le sentiment d’appartenance des citoyens», a-t-il également lancé.

M. Grimard est convaincu qu’en présentant une image positive à la hauteur de ses talents, tout en ressortant son leadership et son dynamisme, Asbestos reprendra la notoriété qui lui revient.

Une panoplie d’objets de promotion

Le directeur des communications de la Ville d’Asbestos, David Bélanger, a par la suite présenté les différents outils de promotion permettant de véhiculer la nouvelle image de la Ville.

Pour le slogan, il a été axé sur le mot «pleinement». «Nous avons une belle diversité à Asbestos et le mot pleinement entoure bien cette diversité. Il s’agit d’un milieu de vie qui offre la possibilité de combler tous les besoins, que ce soit pour bâtir une entreprise, pour les loisirs, pour la nature ou pour les services», a-t-il expliqué.

Dans le cas de l’azalée, les huit pétales sont regroupés en forme de cœur, ce qui signifie l’appartenance de la communauté et son dévouement. De plus, la fleur qui sort du cadre démontre la croissance, le développement de la municipalité et son rayonnement à l’extérieur de son territoire. Les couleurs (bleu, vert, jaune, orange) représentent les Trois-Lacs, la nature, la croissance, le bonheur et la jeunesse.

Les députés approuvent le changement

La députée de Richmond, Karine Vallières, a tenu à prendre la parole et à divulguer ses impressions sur cette campagne d’image. Pour elle, cela représente bien la Ville et elle a également demandé aux gens d’être les porte-parole de cette nouvelle identité.

Aussi parmi les convives, Mathieu Levasseur, attaché de presse d’André Bellavance, a quant à lui partagé les propos de son député par la fierté qui habite les résidents d’Asbestos.

Le mot de la fin est revenu au maire Grimard, qui a rappelé la mission des ambassadeurs. «Votre opinion est importante pour nous et pour toute la population. Parlez-en bien et soyez positifs, je compte sur vous», a-t-il conclu.

Organisations: Ville aux yeux des citoyens, Ville d’Asbestos

Lieux géographiques: Asbestos, Trois-Lacs

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Logik
    20 octobre 2012 - 09:17

    Ils serraient bien-mieux de réparer comme il faut celles existantes . De plus, le monde pensent que c'est bon pour la région d'avoir une auto-route mais les gens n'arrètent plus puisqu'ils se rendent à la prochaine grosse ville... comme Warwick avant et apres la 116... et bien d'autres villages...

    • Vous avez pas tort mais.........
      20 octobre 2012 - 19:04

      vous savez lorsqu'on veut aller du point A au point F en passant par le les points b-c-d-e- quand on n'y a pas affaire c'est une vraie perte de temps en affaire ,pour le touriste c'est autre chose eux s'intéresse parfois au point b-c-d-e- et c'est bien correct comme ca .

  • Pour un plus pour Asbestos,il faudrait .......
    19 octobre 2012 - 16:07

    Pour un plus, pour la région d'Asbestos un bon réseau routier aiderais grandement les régions d'Asbestos,Kingsey Falls ,Richmond,Warwick,Victoriaville,St-Eulalie avec la finition de la 955 jusqu'a la 55 (Autoroute Mauricie -Bois-Francs )entre Trois-Rivieres et Sherbrooke autant pour le touriste,le loisir,le commerce que pour l'industrie régionale..