Les vieux trottoirs font place à des neufs à Lourdes

Carol
Carol Isabel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Grâce à la démarche MADA

Engagée dans la démarche Municipalité amie des aînés (MADA) du ministère de la Famille et des Aînés du Québec, la Municipalité de Notre-Dame-de-Lourdes a profité d’une aide financière de 100 000 $ du programme d’infrastructures Québec-Municipalités (PIQM) du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT) pour la construction de nouveaux trottoirs sur la rue Principale, au cœur du village.

La Municipalité a aussi investi 25 000 $ dans le projet de réfection, condition essentielle à l’obtention de la subvention, qui a permis de réaliser les deux kilomètres de trottoirs neufs des deux côtés de la rue et ainsi remplacer les anciens devenus désuets et dangereux au fil des années.

«C’est le projet qui avait été priorisé par le comité MADA de notre Municipalité pour améliorer la qualité de vie de nos personnes aînées et de nos familles à la suite d’un sondage mené auprès de la population», de faire savoir le maire de Notre-Dame-de-Lourdes, Jocelyn Bédard.

Celui-ci s’est dit très heureux que la Municipalité ait bénéficié d’un aussi gros montant du gouvernement d’autant plus que le fonds ne disposait que d’une enveloppe de 9 millions $ pour l’ensemble des projets déposés à travers la province.

«Ce projet nous a permis de remplacer à 90% nos vieux trottoirs. L’an prochain, nous investirons environ 15 000 $ pour terminer le projet», a précisé M. Bédard.

La Municipalité se propose aussi d’injecter 75 000 $ pour des travaux d’asphaltage sur la rue Principale. Elle bénéficiera, pour ce faire, de la subvention provenant de la taxe d’accise pour 60% du projet. «Tous ces travaux permettront de rendre notre rue Principale plus belle, plus accueillante et aussi plus sécuritaire», a souligné M. Bédard.

Par ailleurs, la Municipalité aura fini de payer en 2012 pour l’emprunt qu’elle avait contracté pour la réfection du pont du rang Saint-Louis Ouest, soit un montant de 1 million $ sur une période de dix ans. «Ça va nous donner un peu d’air pour la réalisation de nouveaux projets pour inciter des familles à venir s’établir chez nous ou peut-être même geler notre compte de taxes», a-t-il ajouté.

Incidemment, la Municipalité prévoit investir 60 000 $ dans la réfection des bandes de la patinoire et pour effectuer les réparations nécessaires à la clôture du terrain de balle, travaux qui seront réalisés en 2013. «Au cours des deux dernières années, nous avons connu une recrudescence de joueurs de hockey, tant chez les jeunes que chez les plus âgés, et des équipes de balle se forment et jouent dans la ligue intermunicipale. Ce sont des améliorations qui étaient souhaitées.»

Modules de jeux

La Municipalité entend aussi s’impliquer financièrement dans un projet visant la mise en place de nouveaux modules de jeux à l’école, et ce, de concert avec la Commission scolaire des Bois-Francs et le comité d’école qui effectuera également une levée de fonds dans le milieu. Le projet devrait être soumis au plus tard en novembre prochain.

«Nous sommes d’accord à ce que les équipements de jeux extérieurs soient rafraîchis. Ça ne nous inquiète pas d’investir car nous anticipons déjà une hausse du nombre d’élèves à l’école de Lourdes pour les trois prochaines années», d’indiquer M. Bédard. Actuellement, l’établissement est fréquenté par 35 élèves.

Organisations: MADA, Commission scolaire des Bois-Francs, école de Lourdes

Lieux géographiques: Lourdes, Rue Principale, Notre-Dame-de-Lourdes Pont du rang Saint-Louis Ouest

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires