«Au lendemain des élections, nous passerons à l'action»

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

C’est un bilan très positif de sa campagne électorale que dresse Annie Jean, en indiquant qu’au cours de ses nombreuses visites dans ce nouveau et vaste comté, elle a reçu des ondes très positives de la part des nombreux électeurs et électrices qu’elle a rencontrés lors d’événements festifs, en assemblées de cuisine, dans les usines ou en faisant du porte-à-porte.

*

«Les politiques mises de l’avant par le PQ sont bien reçues, notamment celles touchant à l’éducation, avec le dossier du campus universitaire, sans oublier l’agriculture et l’environnement», a-t-elle indiqué. À ce sujet, elle rappelle sa position et celle de son parti concernant le moratoire qui sera décrété sur l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste au lendemain d’une prise de pouvoir par l’équipe de Pauline Marois.

Annie Jean a aussi rappelé qu’à titre de directrice générale de Centraide Centre-du-Québec, poste qu’elle a occupé jusqu’à tout récemment, elle a été à même de cerner les nombreux enjeux qui sont sur la table concernant tous les citoyens du comté, jeunes, aînés, riches ou pauvres, et que cette expérience saura profiter à tous. Madame Jean a cependant tenu à rappeler qu’il est nécessaire qu’un gouvernement péquiste en soit un majoritaire. «Il est important d’avoir les coudées franches afin de concrétiser nos engagements émis durant la campagne, ajoutant que pour y arriver, le vote de tous sera indispensable et que celui des femmes sera capital.»

À cet effet, elle précise qu'en 2012, le Québec peut à son tour entrer dans l’Histoire en élisant Pauline Marois, qui deviendrait alors la première femme, chef d’un gouvernement au Québec. Annie Jean, candidate du Parti Québécois dans Drummond-Bois-Francs, souhaite que toutes les femmes s’unissent pour que cette possibilité devienne une réalité. «Pauline Marois mérite d’être élue chef de la nation québécoise. Non pas parce qu’elle est une femme, mais parce qu’elle est une femme qui a prouvé au fil des ans qu’elle possède toutes les qualités d’un chef, et toutes les compétences nécessaires pour diriger le Québec de façon positive, consensuelle et efficace.»

Assurant la population de son propre comté qu’elle possède elle-même toutes les aptitudes et les compétences pour bien servir la population, Annie Jean a fait le souhait que le 4 septembre prochain, «les hommes et les femmes de Drummond-Bois-Francs se rendent en grand nombre dans les bureaux de vote de la circonscription et qu'ils mettent tout leur poids pour que le Québec entre à son tour dans l’Histoire en élisant une femme au poste de premier ministre, à l’instar de Terre-Neuve, de la Colombie-Britannique et de l’Alberta».

Organisations: Parti Québécois, Centraide Centre-du-Québec

Lieux géographiques: Québec, Terre-Neuve, Colombie-Britannique Alberta

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Pasquale
    02 septembre 2012 - 11:52

    Drummond/Bois-Francs appartient au PQ,surtout pour son attachement au Bloc.Ceux qui votent PLQ et hésite à voter CAQ dans ce comté,annulez votre vote ou voter QS.