Une course à deux dans Arthabaska

Hélène
Hélène Ruel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Claude Bachand aurait une légère avance sur Sylvie Roy

Selon un sondage réalisé par Cara Télécom pour le compte de La Nouvelle Union, le député libéral sortant, Claude Bachand, aurait une légère avance sur la députée caquiste Sylvie Roy. M. Bachand serait le favori de 32% des répondants, alors que Mme Roy a été le choix de 26% d’entre eux.

Sylvie Roy, Claude Bachand et Lucie LeBrun

Le plus étonnant des résultats de ce sondage téléphonique mené mardi soir dernier, c’est que malgré la présence de huit candidats sur le bulletin de vote des électeurs de la circonscription d’Arthabaska, la course électorale ne paraît se faire qu’entre M. Bachand et Mme Roy, la candidate péquiste Lucie LeBrun se retrouvant loin derrière avec 14% des «voix» des répondants.

Des 278 répondants au sondage, 21% d’entre eux ont appuyé sur le chiffre 9 de leur téléphone pour manifester leur indécision.

Une fois réparties les voix des indécis, Claude Bachand recueillerait 39,8%, Sylvie Roy 32,6%, Lucie LeBrun 18,1%. Les cinq autres candidats, ensemble, devraient se contenter d’un partage de 9,5% des faveurs des répondants.

Christine Letendre de Québec solidaire serait celle qui se démarquerait le plus de cet ensemble, recueillant 3,2% des intentions de vote. Rémi Marineau de l’Option nationale obtiendrait 2,3%, alors que le vert François Fillion et qu’Eric Lafontaine de l’Union citoyenne récolteraient, chacun, 1,4

% des intentions de vote des répondants.

L’échantillonnage des 278 répondants est représentatif de la circonscription d’Arthabaska, soutient Stéphane Carrière, président de la firme de sondage Cara Télécom, 58% des répondants provenant de Victoriaville. Il note que la marge d’erreur du sondage est de 5,9%, 19 fois sur 20.

«Les jeux ne sont pas faits!»

Invité à commenter les résultats de l’enquête téléphonique, M. Carrière soutient que les «jeux ne sont pas faits» et que seront décisives pour les candidats leurs actions publiques des prochains jours.

Il s’est étonné de la «performance» du député libéral sortant, Claude Bachand, obtenant de meilleurs résultats que son parti à l’échelle de la province.

«Mais, avec les résultats du sondage, on ne peut le proclamer vainqueur. Ce n’est pas le temps pour lui de s’asseoir, parce que la tendance nationale n’est vraiment pas de son côté.»

Il ajoute toutefois que dans Arthabaska, les électeurs votent davantage pour la personne que pour le parti, se rappelant les réélections consécutives du péquiste Jacques Baril malgré les défaites de son parti à l’échelle nationale. «M. Bachand est plus connu à Victoriaville que la députée Sylvie Roy.»

Pour rattraper le candidat de tête au fil d’arrivée le 4 septembre, la candidate de la Coalition avenir Québec aurait avantage à se manifester davantage du côté de Victoriaville, dit Stéphane Carrière.

La course paraît plus laborieuse pour la candidate péquiste Lucie LeBrun qui doit affronter deux députés. «Même si la tendance nationale donne une avance au Parti québécois, cela ne se reflète pas ici. Peut-être faudrait-il que Pauline Marois vienne prêter main-forte à sa candidate, pas connue des électeurs.»

Des autres candidats, Stéphane Carrière porte son attention à la candidate de Québec solidaire qui aurait peut-être profité de la prestation de Françoise David lors du débat des chefs dimanche soir dernier. «C’est celle qui se démarque un peu des résultats du sondage», dit M. Carrière parlant de Christine Letendre.

La publication de ce portrait électoral à quelques jours de l’issue de la campagne peut avoir plusieurs effets, selon lui. «Certes, ces résultats n’aident pas Mme Lebrun. Ils peuvent tout aussi bien profiter que nuire à Sylvie Roy et à Claude Bachand. Une partie des indécis pourraient opter pour Bachand se disant qu’ils ne perdront pas leur vote et d’autres pourraient s’empresser de favoriser la CAQ. Une chose est sûre, un sondage, ça réveille les candidats eux-mêmes!»

C’est dans l’isoloir le 4 septembre que le vrai sondage aura lieu… et c’est heureux comme ça, conclut Stéphane Carrière.

Organisations: Union, Cara Télécom, Coalition Parti québécois

Lieux géographiques: Arthabaska, Victoriaville, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • gilbert
    30 août 2012 - 16:42

    on vote pour l homme i guess. d ailleus le premier ministre est venu souvent ici depuis 5 mois . pas toujours avec d heureux resultats je sais ..

  • Luc R
    28 août 2012 - 10:47

    Voter PLQ ou CAQ c'est dangereux La CAQ veut augmenter les comptes d'hydro possibilité de privatisation.Coupures dans la fonction publique régionale.Cessation d’investissements dans les économies régionales, etc. Je vais arrêter la PLQ Pas besoin de faire de dessin plan nord encore de la magouille sortie hier .trop de corruption dans ce partie Donc attention pour qui vous allez voter car on vas passer au cash avec ses 2 parties si ils sont au pouvoir

  • norm320
    27 août 2012 - 00:57

    le 4 septembre, on sort les vidanges. Dehors le gouvernement corrompu.

  • claude charron
    24 août 2012 - 20:32

    À Geneviève. Je ne conteste pas vos chiffres sur les maisons à vendre, ajoutez à celles-ci deux ou trois à St-Ferdinand et le compte est bon, pour l'instant. Par contre plusieurs songent à fuir les éoliennes industrielles à mesure qu'elles perceront le ciel de la région en 2013 et plusieurs qui voulaient s'établir dans le coin sont revenus sur leur décision. Une chose est cependant certaine, toutes les propriétés riveraines à l'intérieur de la zone d'influence sont dévaluées de 25% à 40 % selon la distance qui les séparent des turbines si encore est-il qu'il se trouvera des acheteurs pour ceux qui cherchent la sortie. Vous madame, habiteriez-vous à l'intérieur d'un parc éolien industriel?

    • jef
      25 août 2012 - 07:22

      Je suis surpris du résultat oui et non,avec un échantillonnage si petit je me demande si le résultat n'a pas été commander d'avance pour stimulé la campagne électoral de M Bachand puis nuire a celle de Mme Lebrun.Se sondage n'est pas représentatif de ce que l'on peut observer,rare sont les gens qui disent qu'il vont voter Libéral et quand ils le disent ses presque avec la honte (je comprend) M Bachand n'a pas pris la peine de se présenter au débat quand a Mme Roy bien les gens se demande pourquoi elle a choisit notre circonscription,elle ne connais pas la région et sa paraissait dans le débat ses réponse était saccadé,les mots ne venait pas, Le PQ et Mme Lebrun ont la confiance des gens. Mme Lebrun est une femme de la région qui est très au courant des dossiers ,probablement que ses fonction de directrice de la municipalité de Ste Helene font qu'elle a une connaissance approfondie des dossiers de la région , ses réponses au débat était fluide et sans hésitation. On voit qu'elle est a l'écoute des gens qu'elle rencontre.

  • claude charron
    24 août 2012 - 20:11

    à Geneviève Considérez ceci Madame Allant à l’encontre de toute logique économique le gouvernement libéral, s’il est reporté au pouvoir, lancera au printemps 2013 un nouvel appel d’offres pour l’achat de 700 MW d’énergie éolienne. Plusieurs économistes dénoncent cette folie éolienne qui s’est emparée de l’Amérique du Nord. La réputée firme de recherche en politique sociale et économique, l’Institut Fraser, conclut que la filière éolienne, financée à même les fonds publics, coûtera aux consommateurs des milliards de dollars et des milliers d’emplois perdus principalement à cause de la hausse des tarifs d’électricité engendrés par l’achat à perte d’énergie éolienne. Au Québec un large consensus dénonce ce fiasco majeur d’Hydro-Québec alors que l’analyste en énergie Jean-François Blain évalue les pertes pour l’achat excédentaire d’énergie entre $4 et $5 milliards sur les dix prochaines années. À la lumière des chiffres fournis par l’industrie et Hydro, il est assuré que ce quatrième appel d’offres de 700 MW occasionnera à notre société d’état des pertes supplémentaires se situant entre $150 et $200 millions par année. Le seul projet éolien de L'Érable occasionnera à lui seul des pertes de $25 millions/année que nous payerons vous et moi madame, pour rien. Est-ce là votre notion du progrès et du nécessaire? Ne nous y trompons pas, ce sont tous les québécois qui payent ces projets éoliens et qui soutiennent ce système de bien-être social corporatif à même leurs factures d'électricité. Au bout du compte ce sont les québécois qui paient pour que l'électricité coûte moins cher aux américains. Hydro a d'ailleurs annoncé une hausse de 2.9% des tarifs résidentiels en 2013 et on s’attend à un bond de 25% d’ici 2018 pour absorber les pertes pour l'approvisionnement en énergie éolienne, et ce, sans toucher l’industrie lourde qui continuera de jouir d’un tarif préférentiel. La centrale au gaz naturel (cogénération) de Bécancour construite au coût de $1 milliard par TransCanada Energy (TCE), une multinationale pétrolière de l'Alberta, n'a pas produit un seul kw d'électricité depuis son ouverture en 2006. Le contrat qui lie Hydro-Québec à TCE jusqu'en 2023 fait en sorte qu'il en coûte à Hydro-Québec $150 millions/an pour ne pas produire d'électricité étant donné les surplus d'énergie sur le marché (pertes à ce jour: $900 millions, refilé aux clients d’Hydro-Québec). Et on continue d'installer des éoliennes à perte. Ça coûte cher pour se donner bonne conscience et se draper du mythique manteau vert de l'éolien. Je suis confiant que les citoyens des municipalités du Québec qui sont à leur tour harcelés par les profiteurs du vent s'indigneront de ces projets absurdes et que s'ils ont une conscience sociale ils buteront hors de leur territoire ces projets néfastes qu'on s'apprête à leur imposer. Outre ces considérations économiques affreusement défavorables, la santé et la qualité de vie, l'occupation réfléchie et viable du territoire qui constitue le milieu de vie des résidents, l’harmonie sociale, la richesse des paysages patrimoniaux, la valeur des résidences riveraines sont des acquis infiniment plus importants que l'apparition de ces stupides turbines alors que 98% de l'énergie produite au Québec provient de l'hydro électricité, renouvelable et surabondante. Ces projets n'ont de vert que les billets qu'ils rapportent aux vendeurs de vent grâce à l'argent des factures d'électricité des contribuables québécois garanti par le souteneur Hydro-Québec. Une véritable honte alors que l’industrie dicte au gouvernement la stratégie énergétique qu’il doit adopter, au détriment des intérêts supérieurs de tous les québécois. Pour ne pas ajouter l'insulte à l'injure le gouvernement devrait avoir la décence d’épargner les riverains et d’empêcher la division sociale des communautés en basculant ces projets éoliens en territoires non habités, lesquels offrent un potentiel éolien beaucoup plus grand sur plus de 90% du territoire québécois. Ne nous y trompons pas, ce modèle de développement de centrales éoliennes industrielles est un véritable scandale économique et financier, un désastre environnemental et un gâchis social. Partout sur la planète le mythe de l'éolien se désagrège alors que les gouvernements coupent les subventions à cet ogre financier responsable d'une large part de la dette de plusieurs pays. Partout le mensonge de l’éolien industriel est dévoilé et dénoncé, ces vire-vents géants étant devenus le symbole de la discorde et de la cupidité. * laissez moi vos coordonnées pour recevoir tous les liens en appui

  • Observateur politique
    24 août 2012 - 18:29

    Dans la vie nous récoltons ce que nous semons. Voila pourquoi M. Bachand est en avance. Madame Roy à part de chialer à l'Assembleé Nationale nous ne l'avons pas vu travaille de façon constructive. De plus elle se présente dans Arthabaska par opportunité car elle ne demeure même pas dans le comté. Les coitoyens d'Arthabaska sont intelligent et reconnaisse les bonnes personnes pour les représentés. Pensons à Jacques Baril à André Fortin et à André Bellavance qui malgré des vagues résistait car il travaillait concrètement pour leur citoyen, comme la fait M. Bachand dans les dernières années.

  • Botweety29
    24 août 2012 - 17:39

    Moi mon vote ira à M.Bachand!!! Je suis très satisfait de tout ce qu'il a fait pour notre comté.

  • Genevieve
    24 août 2012 - 17:22

    Bon Monsieur Charron... avant d'avancer de telles informations il faudrait peut-être vous informer. À Ste-Sophie actuellement à la chambre immobilière du Québec il y a 3 maisons à vendre et sur les Pac il y en avait une et elle est vendue. Donc nous sommes loin d'une épidémie. Je ne dis pas que certains ne sont pas contents, j'en conviens, mais qui est députée à Ste-Sophie ? Qu'a-t-elle fait? Au Québec si les politiciens écoutaient tous ceux qui sont contre ceci et cela nous serions encore à labourer à bras dans nos champs, les hommes partiraient bûcher tout l'hiver et les femmes auraient un petit par année! Le progrès ça ne plaît pas à tout le monde mais c'est nécessaire.

  • Julie Bégin
    24 août 2012 - 14:01

    J'ai hâte d'aller voter puisque finalement, un vrai changement s'offre à nous. J'ai rencontré Mme Roy 3 fois depuis le début des élections et j'ai envie que ce soit quelqu'un comme elle qui représente notre région. Elle est au courant des enjeux puisqu'elle m'en a parlé longuement. Je n'ai jamais croisé M Bachand quand il était député... Et la dame du PQ ne semble pas avoir d'expérience pour nous représenter comme il faut. Je vais donc voter pour la CAQ

  • claude charron
    24 août 2012 - 13:55

    Claude Bachand, répondant à une question des journalistes sur l’opportunité d’installer de nouveaux projets éoliens en milieu habité, a déclaré : « Je suis allé à Ste-Sophie hier. Il faut aller voir dans le rang 4 où plusieurs citoyens sont très heureux. » Des propos qui ont choqué une grande partie de la population de Ste-Sophie qui depuis des années vit une grande détresse avec le projet éolien de L’Érable et la ligne de transmission d’Hydro-Québec. C’est un manque total de respect envers la population de Ste-Sophie. M. Bachand s’est fermé les yeux pour ne pas voir les dizaines d’affiches qui condamnent le projet éolien. Il ferme les yeux à la détresse des gens, ceux qui chaque jour subissent des dommages et préjudices pendant les travaux, ceux qui ont été harcelés, menacés d’expropriation et floués par Hydro-Québec, ceux qui ont mis leur maison à vendre, ceux qui ont recours à des soins de santé pour « passer à travers », ceux qui ont perdu des amis et le respect de leurs voisins, ceux qui se sont brouillés avec leur famille, etc. Nous avons rencontré M. Bachand à quelques reprises pour l’inviter à convaincre les ministres de son cabinet de ne pas céder à des intérêts particuliers au détriment de l’ensemble de la population. Nous n’étions pas dans son comté disait-il. Maintenant que c’est le cas, il nous ignore tout autant. M. Bachand n’a rien fait pour défendre et rassurer les résidants durement éprouvés, il a contribué avec son gouvernement à enfoncer dans la gorge des citoyens un projet dont ils ne voulaient pas*. Tous ceux qui ont décidé à notre place ne sont jamais venus sur le terrain pour nous rencontrer, encore moins pour nous consulter. C’est toute la communauté qui est perdante, tous les Québécois également qui paieront cher cette énergie inutile. Après quatre ans de confrontation ( pour une énième fois en fin de semaine des vandales ont saccagé les affiches des citoyens dénonçant ce projet absurde) et de division la situation est loin de vouloir s’améliorer alors que les premières éoliennes pourraient percer le ciel de la région en 2013. Le manque de jugement de M. Bachand aura contribué à augmenter inutilement la tension et à pourrir davantage le climat social Les gens de Ste-Sophie et des communautés impactées s’en souviendront le 4 septembre. *En août 2010 un sondage scientifique effectué par la firme Impact–Recherche (Cossette Communications) avait démontré que 53 % de la population de Ste-Sophie ne voulait pas d’éoliennes sur leur territoire alors que 38 % y était favorable. Le sondage révélait que 80 % de la population croyait que le projet éolien avait divisé la communauté alors que 5% croyait le contraire.

  • Gros bon sens
    24 août 2012 - 13:54

    Je suis très très contente de réaliser que les gens d'Arthabaska reconnaissent le travail de M. Bachand. Son plan d'action est très bien structuré et il connaît son comté. La CAQ c'est le chaos social assuré... vous pensez vraiment que les médecins se laisseront dicter le nombre de patients qu'ils doivent voir par jour à raison de 5 min la visite? C'est ce genre de médecin que vous voulez? moi non. Les médecins qui sont près de la retraite vont la prendre et vite leur retraite, ce qui m'a été confirmé par mon médecin de famille. Il ne veut plus à 62 ans faire des semaines de 70 ou 80 heures par semaine, et je le comprends. Vous voulez vraiment que Mme Marois fasse un référendum? cela divisera le Québec et dans une période où la situation économique mondiale est au bord du gouffre c'est la dernière chose que nous avons besoin. Les investisseurs étrangers vont se sauver en courant, ce qui nuira considérablement à la situation économique du Québec. C'est bien beau le changement mais il faut le faire quand la situation est propice au changement et ce n'est pas le cas en ce moment. Pensez-y le 4 septembre.

  • johanne
    24 août 2012 - 12:41

    Marge d'erreur trop élevée et pas assez de répondants. C'est une fausse publicité. C'est honteux de présenter ça !!

  • Joanie
    24 août 2012 - 12:25

    Ce n'est vraiment pas ce que je sens sur le terrain. Plusieurs "rouge" ne sont pas capable de passer par dessus ce qui se passe au niveau national. Ce que les gens me disent, c'est qu'ils hésitent entre Lucie LeBrun (PQ) et Sylvie Roy (CAQ).

    • jerome
      24 août 2012 - 12:41

      En Alberta, ce type de sondage disait que l’extrême droite aller rentrer très fort, mais lorsque les élections ont eu lieu, c'est les conservateurs qui sont rentrés. Ce type de sondage n'est pas très juste, car il ne tient pas compte d'un paquet de facteur!

  • Cécile
    24 août 2012 - 12:17

    Je trouve dommage que M. Bachand ne se soit pas présenté lors du débat des candidats à la télévision communautaire. Madame LeBrun nous a montré qu'elle connait très bien le compté et qu'elle mettra tout en oeuvre pour que les différentes enjeux que nous vivons (emploi, agriculture, environnement, etc.) soit travaillé afin que la région s'en trouve gagante. Il serait intéressant de faire un nouveau sondage suite au débat qui a été diffusé hier soir à la télévisoin communautaire (il sera disponible en ligne dès cet après-midi) je ne crois pas que la tendance favoriserais M. Bachand qui brillait par son absence ni Mme Roy qui n'avait pas du tout l'air de connaître les enjeux du compté.

  • Marie-Pier
    24 août 2012 - 12:07

    Je suis étonnée de ce sondage. Il faut dire que ce dernier a été réalisé mardi et que, depuis ce temps, il y a eu deux débats des chefs et un débat à la télévision communautaire. Claude Bachand ne s'est même pas présenté au débat de la TVCBF.... Lors de ce débat, c'est Lucie LeBrun qui est le plus ressorti. Elle a montré qu'elle maîtrisait bien les dossiers de la région et qu'elle a tout ce qui faut pour être députée.

  • Gabriel M.L
    24 août 2012 - 11:47

    Victo est salement à droite; Bachand récolte plus que la somme de tous les partis dans l'hémisphère gauche du spectre politique. Ce n'est pas le cas dans une moyenne nationale

    • Centre-droite
      24 août 2012 - 12:17

      Hahaha! Très bonne blague! Le PLQ à droite qu'est-ce qu'il ne faut pas lire... Le PLQ est presque autant à gauche que le PQ!

  • Francine
    24 août 2012 - 10:21

    Pendant que Claude Bachand faisait la promotion de son plan d'action, Sylvie Roy changeait ses pancartes de place. Et voilà le résultat. Malheureusement, j'aurais espéré un meilleur score pour Lucie Lebrun. Je trouve qu'elle mène une belle campagne.

  • Martin M.
    24 août 2012 - 10:11

    @Citoyen : Ce qui compte ce n'est pas le nombre de fois que le député se lève à l'Assemblée Nationale, mais les résulats dans le comté! Les gens d'Arthabaska l'ont compris. Regardez la quantité de projets qui ont été réalisé dans le comté et vous allez comprendre. Parlez-en au maire de Victo!!!

  • citoyen
    24 août 2012 - 09:54

    Au cours de la dernière Législation Mr. Bachand a pris la parole 7 fois et pour Mme Roy nous avons arrêté de compter à 200.. Lequel des 2 est plus impliqué ? lequel des 2 est plus engagé ? lequel des 2 à le plus à coeur l'intérêt des ses citoyens ? Poser la question c'est y répondre... Fini les ''Backbencher" !

  • jpb
    24 août 2012 - 09:27

    Noubliee pas voter Bachand ses voter Charest.

    • Patrice
      24 août 2012 - 09:40

      A tous ceux qui dénignent M. Claude Bachand. Vous auriez l'intérêt de voir sa plateforme et ce qu'il a fait lors de ses derniers mandats. Vous vous rendrez alors compte que M. Bacahnd est le MEILLEUR pour représenter Arthabaska a la scèene nationale. M. Bachand, vous méritez amplement l'appui des gens d'aArthabaska. Avec M. Bachand, les projets avancent dans Arthabaska.