Femmes de pouvoir : des modèles inspirants

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Table de concertation du mouvement des femmes Centre-du-Québec (TCMFCQ) se réjouit de l’élection de Pauline Marois comme première femme première ministre du Québec. «Indépendamment du parti, puisque nous sommes un organisme non-partisan, nous croyons que l’élection d’une femme à la tête du gouvernement québécois sera un modèle inspirant pour toutes les femmes et les jeunes filles désireuses de participer à la politique active», a déclaré Carmen Houde chargée de projet du volet FEMMES & POUVOIR de la TCMFCQ.

*

Mme Marois n’a pas été élue parce qu’elle est une femme, mais bien parce qu’elle a su démontrer qu’elle avait les compétences et la stature de chef d’État et parce qu’elle a su gagné la confiance de l’électorat.

Les candidatures féminines

Pour l’élection du 4 septembre dernier, les femmes comptaient pour 28,4% des candidatures, avec 254 candidates à travers tout le Québec. De ces candidates, 41 femmes sur 125 députés se retrouveront à l’Assemblée nationale, soit un pourcentage de 32,8%.

Voici la répartition des élues selon les partis politiques;

Parti québécois : 17 femmes sur 54 députés

Parti libéral du Québec : 18 femmes sur 50 députés

Coalition avenir Québec : 5 femmes sur 19 députés

Québec Solidaire : 1 femme sur 2 députés

À noter qu’avec l’élection de Françoise David, co-porte-parole de Québec solidaire, deux femmes chefs de parti se retrouvent à l’Assemblée nationale.

Au Centre-du-Québec

Sur les 27 candidatures de la région, 20 étaient des hommes et 7 étaient des femmes soit une représentation de 25,9% de candidates. Une seule femme parmi les 7 candidates dans les 4 circonscriptions de la région Centre-du-Québec a reçu suffisamment d’appuis pour siéger à l’Assemblée nationale, soit Sylvie Roy de la Coalition avenir Québec élue dans Arthabaska.

C’est donc un moment historique que nous vivons. Nous suivrons avec intérêt l’évolution de notre nouvelle première ministre qui doit composer avec une situation de sortie de crise et un gouvernement minoritaire.

Organisations: Assemblée nationale, Parti québécois, Coalition

Lieux géographiques: Québec, Région Centre-du-Québec, Arthabaska

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires