Forêts : un inventaire pour mesurer l’impact économique d’une trentaine d’espèces

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Syndicat des producteurs de bois du Centre-du-Québec est fier d’annoncer la réalisation d’un projet régional d’envergure. Dès la mi-juillet a commencé l’inventaire des produits forestiers non ligneux sur l’ensemble du territoire centriquois. Les PFNL, comme on les appelle communément, se divisent en quatre principales catégories de produits :

*

1- Les produits alimentaires (champignons sauvages comestibles, petits fruits, etc.);

2- Les produits de santé naturels (composé actif d’une plante utilisée dans l’industrie pharmaceutique ou des cosmétiques, etc.);

3- Les produits aromatiques à partir de branches (huiles essentielles, etc.);

4- Les produits d’horticulture (sapin de Noël, cocotte, etc.).

Cet inventaire effectué dans les forêts privées et dans les forêts des lots intramunicipaux de la région a pour but de qualifier et de quantifier l’impact économique de près d’une trentaine d’espèces (arbre, arbustes et plantes de sous-bois). Plus de 10 000 parcelles distribuées sur l’ensemble du territoire seront réalisées. Les techniciens et techniciennes du SPBCQ seront à l’œuvre sur le terrain jusqu’à la mi-octobre pour identifier la présence des espèces selon les habitats forestiers et pour réaliser des micro-cueillettes chronométrées des feuilles ou des fruits qui permettront de statuer sur le potentiel économique. D’autres volets complétant cette étude terrain seront annoncés ultérieurement.

La réalisation de ce projet est rendu possible par l’implication financière de la Commission régionale sur les ressources naturelles et le territoire (CRRNT) du Centre-du-Québec, de la MRC de Bécancour, du Syndicat des producteurs de bois du Centre-du-Québec et d’autres partenaires. Le montant investi pour la planification et la réalisation de l’inventaire terrain est de l’ordre de 104 000 $. Le CLD de la MRC de Bécancour, l’Agence forestière des Bois-Francs et la Société sylvicole Athabaska-Drummond, représentant les groupements forestiers, sont aussi au compte des appuis administratifs dans ce volet terrain du projet.

Ce secteur économique d’importance dans l’Ouest Canadien est moins connu au Québec, mais il gagne en popularité. Certaines régions du Québec ont fait des avancées importantes dans ce domaine et le Centre-du-Québec s’inscrit dans cette démarche afin d’occuper sa place de leader en matière de développement de l’économie forestière régionale. Les propriétaires de forêts privées ont toujours été des intervenants de premier ordre dans l’aménagement des forêts de la région et cette initiative du Syndicat des producteurs de bois du Centre-du-Québec le confirme.

Organisations: Syndicat des producteurs de bois du Centre-du-Québec, Commission régionale, CLD de la MRC de Bécancour Agence forestière des Bois-Francs Société sylvicole Athabaska-Drummond

Lieux géographiques: Québec, Bécancour

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires