La Jardinerie Fortier hôte de la journée «INPACQ à la ferme»

Carol
Carol Isabel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une première au Centre-du-Québec

La Jardinerie F. Fortier, qui est un bel exemple d’entreprise qui place au premier rang de ses priorités le transfert technologique et l’adaptation aux marchés ainsi que l’intégration de la relève, a été retenue pour la 1re édition de l’activité «INPACQ à la ferme» organisée vendredi par la Direction régionale du Centre-du-Québec du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ).

La famille Fortier de la Jardinerie F. Fortier de Princeville était fière d’ouvrir les portes de son entreprise à l’occasion de la 1re édition de l’activité «INPACQ à la ferme». Sur la photo : Luc Couture (MAPAQ) en compagnie de Jonathan, Marie-Michèle, Brunette et Fernand.

Pour ce premier rendez-vous, le directeur régional du MAPAQ, Luc Couture, était évidemment très satisfait que les propriétaires de l’entreprise horticole et maraîchère, Fernand Fortier et Brunette Boutin ainsi que leurs enfants Marie-Michèle et Jonathan, aient accepté de partager leurs petits secrets avec les acteurs du secteur agricole et la relève agricole.

L’entreprise établie à Princeville réalise un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 3 millions $. Elle emploie une soixantaine de travailleurs saisonniers et compte une douzaine d’employés réguliers. Elle offre 220 000 pieds carrés de serres et compte 45 acres de culture maraîchère et de fruits et légumes. Elle se démarque par la qualité de ses fleurs et s’est notamment illustrée en tant que finaliste pour l’obtention de la médaille d’or au concours de l’Ordre national du mérite agricole en 2011.

«Elle est un modèle d’entrepreneuriat pour notre classe agricole et inspirante pour nos jeunes de la relève agricole. Notre objectif était de donner l’occasion aux producteurs de pouvoir connaître cette entreprise qui se démarque sur la scène régionale et nationale», de commenter le directeur régional du MAPAQ, Luc Couture. «Ce fut une belle occasion de faire la rencontre de gens visionnaires qui ont su relever des défis et exceller.»

Les visiteurs ont donc eu l’occasion d’effectuer une visite guidée de l’entreprise qui a pris la forme de différents ateliers animés par les propriétaires, des partenaires et des conseillers du MAPAQ. De l’information de pointe y a donc été présentée. Le système de chauffage à la biomasse, les outils et les instruments de haute technologie utilisés dans le domaine horticole de même que la mise en marché en circuit court comptent parmi les sujets qui ont été abordés.

« Nous sommes très heureux de pouvoir accueillir des visiteurs et de leur permettre de voir nos installations, les outils technologiques et les instruments de travail qui ont contribué, depuis 40 ans, à la viabilité et à la progression de notre entreprise», de souligner M. Fortier. «Pour avancer, il faut voir ce qui se passe ailleurs. Dans notre cas, nous n’avons pas hésité à visiter diverses entreprises au Québec, en Ontario, aux États-Unis et même en Europe pour assurer le développement de notre entreprise. Parfois, il faut savoir oser», a-t-il ajouté.

L’intégration de la biomasse comme source d’énergie est un exemple qui a permis à l’entreprise de diminuer ses coûts d’énergie de 750 000 $ depuis son introduction en 2006 en plus de réduire également l’émission des gaz à effet de serre.

À court et moyen terme, le rêve de Fernand et de Brunette est de passer le flambeau à leurs deux enfants. «Le fait qu’ils soient présents dans l’entreprise nous donne un bel élan à continuer et nous souhaitons que notre relève s’installe confortablement», ont-il fait savoir tout en précisant que les efforts qu’ils ont investis pour moderniser leur entreprise au fil des années se veulent certes l’une des raisons pour lesquelles ils (Marie-Michèle et Jonathan) s’y sont intéressés».

Les propriétaires ont tenu en terminant à remercier la Direction régionale du MAPAQ d’avoir choisi leur entreprise pour cette activité. «C’est valorisant pour notre famille que de pouvoir partager avec le milieu agricole toute notre expérience, les points négatifs comme les plus positifs», ont-ils conclu.

Mentionnons que la présentation de cette activité a été rendue possible grâce au soutien de Développement bioalimentaire du Centre-du-Québec et à la contribution de différents partenaires, soit le cégep de Victoriaville, La Coop fédérée, les caisses Desjardins, La Financière agricole du Québec et l’entreprise Chauffage Éconoserres.

Pour obtenir de plus amples renseignements concernant la journée INPACQ à la ferme, il suffit de visiter le site Internet du www.mapaq.gouv.qc.ca/centreduquebec.

Organisations: Direction régionale du MAPAQ, Ordre national du mérite agricole, La Coop fédérée Chauffage Éconoserres

Lieux géographiques: Centre-du-Québec, Québec, Ontario États-Unis Europe Fernand Victoriaville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • france
    23 juin 2012 - 10:52

    Bravo! J'adore ce lieu de jardinage: compétence, disponibilité, politesse et beautés sont au rendez-vous.