Des pertes de 100 000 $ pour le CPIP

Carol
Carol Isabel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Faillite de Recyclage Granutech

Le Comité de promotion industrielle de la zone de Plessisville (CPIP) a connu l’une de ses pires années depuis sa fondation en essuyant des pertes de l’ordre de 103 555 $ au cours de son dernier exercice financier se terminant le 31 décembre 2011.

Bertrand Grégoire (directeur général), Steeve Goudreault (président du CPIP) et Guillaume Boisvert (contrôleur) ont indiqué qu’après l’année de restructuration en 2011, le CPIP devrait retrouver la profitabilité pour 2012.

Le déficit est directement imputable à la faillite de Recyclage Granutech qui a fermé ses portes en février 2011. «Nous avons dû prendre des arrangements avec nos créanciers pour diminuer nos charges de remboursements hypothécaires et nous avons perdu neuf mois de location sur notre plus important bâtiment industriel», de commenter le président du CPIP, Steve Goudreault.

M. Goudreault croit cependant que le CPIP retrouvera le seul de la rentabilité dès cette année, soit autour de 80 000 $. «Nous avons reloué l’ancien Granutech en août 2011 à FAIDA, une entreprise qui opère dans le même secteur. Tous nos autres bâtiments sont loués à 100%, à part le 1533 de la rue Savoie qui reste disponible pour 20 000 pieds carrés, et nous ne comptons aucune entreprise en difficulté.»

Outre le dossier Granutech en 2011, le CPIP a procédé à l’achat du 2165 rue Jules-Paquette, anciennement Groupe SG qui était en faillite, afin d’y accueillir Boisdaction qui est en location-acquisition. Le CPIP a aussi procédé à l’agrandissement du local de Modelage Daigle pour 2 000 pieds carrés, cette entreprise passant de la location à la location-acquisition.

Le comité de promotion industrielle a de plus accueilli un nouveau locataire au 1972 de la rue Simoneau, soit l’entreprise Couvertures Laurendeau, ainsi que l’entreprise GLR qui a loué un entrepôt avec bureau et espaces de stationnement pour la durée des travaux concernant l’installation de la ligne électrique du parc éolien de l’Érable. Finalement, le CPIP a aussi procédé à des investissements dans la cour du 2140 de la rue Garneau pour y accueillir des camions.

Au total, quatre entreprises sont en location et quatre autres en location-acquisition des bâtiments appartenant au CPIP. Parmi ces dernières, outre Boisdaction et Modelage Daigle, on retrouve Atelier Du O Bois et Maintenance DJF.

Le président souligne par ailleurs qu’il n’y a pas de projet de nouvelle construction impliquant le CPIP à court terme. «Nous étudions plusieurs projets, mais il n’y a pas d’investissement de prévu. Notre organisme a les liquidités nécessaires pour le faire si l’occasion se présente. Ce sera maintenant plus facile de travailler sur la promotion maintenant que Granutech est réglé. Au cours des dernières années, nous étions plus sur la défensive en raison de ce dossier.»

Notons également que Bertrand Grégoire a été nommé en février 2012 à titre de directeur général du CPIP en remplacement de Jean Marcoux. «Mon rôle sera d’assurer la promotion du CPIP et d’assurer la continuité de ce qui se faisant avant. Je suis le premier contact pour les entrepreneurs.»

D’autre part, trois nouveaux membres ont rejoint le conseil d’administration pour un mandat de deux ans. Il s’agit d’Éric Véraquin, Julie Perron et Gilbert Bélanger.

Restauration du site

Finalement, pour revenir au dossier de l’ancien Granutech, le CPIP a obtenu un premier montant de 100 000 $ de la part de Recyc-Québec pour la restauration du 2117 de la rue Jules-Paquette ce qui a permis de sortir 5 000 tonnes de caoutchouc. Recyc-Québec a également pris des arrangements directement avec FAIDA pour traiter les pneus entiers présents sur le site, cette tâche étant maintenant complétée.

De plus, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs a utilisé une caution de Recyclage Granutech d’un montant de 100 000 $ pour sortir 900 tonnes de terre. «Nous sommes dans l’attente de l’approbation d’une autre tranche de 400 000 $ qui servira à compléter la restauration du site», de conclure M. Goudreault.

Organisations: CPIP, Groupe SG, Couvertures Laurendeau GLR Recyc-Québec Atelier Du Parcs

Lieux géographiques: Rue Jules-Paquette, Rue Savoie, Rue Simoneau Rue Garneau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires